News

Affiche 13 - 16 sur 522 actualitées au total


Thumb_news_baie_de_somme_narwhal

Excursion : la Baie de Somme en Narwhal 1200

mercredi 19 décembre 2018 11:53

C’est une balade d’une heure en Baie de Somme, classée « Grand site de France » que propose les « Petits Charcot », avec à la clé, l’observation des colonies de phoques qui la fréquentent.

Lire la suite


Thumb_news_snsm_dial

La SNSM lance le DIAL

mercredi 19 décembre 2018 11:52

Beaucoup de monde devant la scène du Nautic pour la présentation du DIAL (Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation).

Lire la suite


Thumb_news_news_yamaha_f20

Yamaha : le F20B dévoilé au Nautic

lundi 10 décembre 2018 12:47

Première apparition publique pour le tout nouveau 20 ch de Yamaha, dont c’est la première mondiale sur le stand parisien.

Lire la suite


Thumb_news_news_oneup

Bouée automatique OneUp

lundi 10 décembre 2018 09:09

Fonctionnant sur le même principe que les brassières de sauvetage automatiques, la bouée OneUP se gonfle instantanément au contact de l’eau grâce à une capsule de sel qui se liquéfie et libère le CO2 de sa bouteille.

Lire la suite


Services

Affiche 37 - 48 sur 428 brèves au total

Pneumarine Services : nouveau site internet

La société arcachonnaise, spécialiste du bateau pneumatique, forte de 30 années d’expérience, inaugure son nouveau site internet : www.pneumarineservices.fr… Rappelons que cette entreprise est agréée par les marques Zodiac, Bombard, Honda et Suzuki. A côté de la vente, elle assure aussi tout un service au plaisancier : entretien, réparations pneumatiques toutes marques, hivernage moteur hors-bord, accessoires et accastillage… Présente au Grand Pavois et au Nautic de Paris. 

 

La brassière Easyfit par Plastimo

L’équipementier breton se fait fort d’avoir mis au point la brassière de sauvetage la plus légère de sa catégorie (flottabilité de 165 N). Outre sa légèreté, elle laisse une liberté de mouvements appréciable et s’adapte à toutes les morphologies grâce au placement horizontal de la bouteille de gaz sous le sternum, au lieu de la loger à la verticale sur le flanc du buste. Existe avec déclanchement manuel ou automatique, avec ou sans harnais intégré. Prix : à partir de 69 €. www.plastimo.com

 

 

Les « Demo Days » de Zodiac vous attendent !

Pour donner plus de relief au lancement de son tout nouveau Pro Open 5.5, le constructeur français invite les particuliers à venir l’essayer au port du Crouesty (56 – Morbihan), du 8 au 10 juin. A cette occasion, une dizaine de Pro Open 5.5, avec différentes puissances et versions d’équipement, sera mise en situation dans le cadre d’un programme comportant aussi des cours de pilotage, un atelier pêche, des conseils d’entretien et une excursion sur l’Ile d’Houat. Inscription sur www.zodiac.nautic.com.  

 

Mercury primé pour ses nouveaux V8

Mercury Marine a été récompensé pour « le produit le plus innovant 2018 » dans le cadre du New Zealand Boat Show (Auckland), le salon nautique le plus populaire de l’Ile du long nuage blanc. Cette distinction concerne son tout nouveau hors-bord V8 de 4,6 litres, dont les puissances s’échelonnent de 175 à 300 chevaux. Son exceptionnel rapport poids/puissance est l’un des critères qui ont motivé ce prix.   

 

Le jet d’eau qui ne prend pas de place

L’une des qualités premières de ce tuyau de rinçage proposé par l’accastilleur Topoplastic, c’est son faible encombrement et son poids quasiment anecdotique (600 g). Voilà qui devrait plaire aux utilisateurs de bateaux pneumatiques, où le gain d’espace à bord est toujours apprécié. Le Blue Python, doté d’un raccord rapide, d’un embout universel et d’un pistolet s’allonge au fur et à mesure que la pression d’eau augmente. De 7,50 m, lorsqu’il est vide, il peut atteindre 22 m. Sa particularité est qu’il n’est pas en plastique mais en textile tressé extensible. Prix : 45 €. www.topoplastic.com

 

 

Mille SNSM : le Tour de Belle Ile en hors d’œuvre !

Ce week-end (samedi 2 et dimanche 3 juin) sera marqué par cette régate FFV qui est celle qui rassemble le plus de participants. Cette édition revêtira un caractère particulier puisque 3 000 navigateurs professionnels y participeront, arborant un T-shirt orange siglé SNSM, et frappé du slogan « Tous en Mer pour les Sauveteurs le 23 juin ! » afin de promouvoir le fameux « Mille SNSM » qui se déroulera à cette date, sur les coups de 12 heures. « Je n'ai pas hésité une seule seconde à m'impliquer dans le Mille SNSM. Je dirais que c'est presque un devoir de marin de soutenir celles et ceux qui veillent toute l'année à notre sécurité » a déclaré Armel Tripon, skipper du voilier Réauté Chocolat.

 

Evinrude étend son réseau de distribution

Le leader mondial du moteur hors-bord deux-temps étoffe son réseau de distribution avec l’engagement de trois nouveaux concessionnaires. Ainsi, Chantier Naval Flahault Marine (56 – Arzon Port du Crouesty), Technic-Plaisance (44 – Pornichet) et Mairé Marine (33 – Lège Cap-Ferret) rejoignent une « communauté » déjà forte de 50 professionnels au service d’une clientèle qui entend « naviguer différent ».

 

 

Le port de la Grande Motte fait le ménage !

A l’issue de tests concluants, la Grande Motte est le premier port français à s’équiper de « Seabins ». Ces poubelles de mer ont récupéré chacune, en moyenne, de 1,5 à 3 kg de déchets par jour (sacs plastiques, emballages alimentaires, cigarettes, déchets végétaux…). Et à la suite d’intempéries, la quantité peut monter à 15 kg ! Déjà six de ces poubelles flottantes ont été mises en service. Un exemple à suivre, en espérant que la présence de ces collecteurs n’incite pas les plaisanciers à jeter à la mer davantage de déchets…

 

Mercury : partenariat avec April

C’est dans le cadre du Salon des Pêches en Mer de Nantes que Mercury Marine France a conclu un accord de partenariat avec la société April Marine, spécialiste du crédit appliqué à la plaisance. « Cette offre est destinée aux particuliers, déclare Lionel Boismery, Président d’April. Des outils de vente et de formation sont mis à disposition du réseau de concessionnaires Mercury pour leur permettre de vendre un moteur avec un loyer mensuel et de rendre la remotorisation d’un bateau encore plus accessible pour le consommateur final ». Une solution qui va permettre à l’acquéreur de lisser son budget sur plusieurs mois. Le financement se fera à taux attractif : 5% pour changer de moteur hors-bord, 0% pour un in-board essence. 

Zodiac rachète Anonym Sup

En adéquation avec le « nautisme pneumatique », Zodiac Nautic vient de faire l’acquisition de l’entreprise Anonym SUP, spécialiste du stand up paddle gonflable basé à Hossegor. Un rachat sous-tendu par les opportunités de synergies entre les deux constructeurs, tant industrielles que commerciales, et qui va permettre à Zodiac d’élargir son offre dans le domaine des loisirs aquatiques. De son côté, le fondateur et dirigeant d’Anonyme SUP, Matthieu Guyonnaud, s’est déclaré « très enthousiaste à l’idée de rejoindre Zodiac, marque emblématique de la plaisance mondiale qui a su garder l’esprit « Start-up ».

 

SNSM : de nouvelles infrastructures

« Nous avons voulu que ce projet s'insère harmonieusement dans le paysage de cette enceinte portuaire de la cité historique, qu'il exprime l'identité des Sauveteurs en mer et surtout qu'il offre des conditions de travail optimales pour l'entretien et la réparation navale. » Ces mots de l’architecte Jean-François Revert concernent les nouvelles infrastructures de la SNSM à Saint-Malo. Ce hangar de maintenance de 1 500 m2 au sol, inauguré début avril, en présence de Claude Renoult, maire de la cité corsaire et de Xavier de la Gorce, président de la SNSM, a été presque entièrement autofinancé par l’association (2,5 millions d’euros). Ces premiers travaux ? Le carénage de la vedette de Dinard et la réparation de celle de Saint-Martin, fortement endommagée par l’ouragan Gonzalo ayant frappé les Antilles.  

 

 

Concours de pêche Groix et Nature le 13 mai

La régate voile « Grand Prix Guyader » sera aussi le cadre d’un concours de pêche parrainé par Groix et Nature, qui aura lieu le 13 mai prochain, de 8 à 16 heures à Douarnenez. Les organisateurs ont prévu de favoriser le no-kill par des points de bonus, de limiter à trois le nombre de poissons comptabilisés par espèce et de plafonner le nombre de prises à 25 par équipage (trois pêcheurs maximum). La compétition sera ouverte à toute embarcation (hors kayaks) de plus de 4,20 m. A l’issue de la compétition, un équipage sera tiré au sort afin de participer à la finale du Barracuda Tour 2018, programmée au port du Crouesty du 30 mai au 2 juin, où seront remis de nombreux lots. Inscription sur le site www.gerandprixguyader.com ou sur place auprès de l’organisation.