News

Affiche 21 - 24 sur 476 actualitées au total


Thumb_news_joker_clubman_24

Clubman 24 : un super carré !

mardi 03 avril 2018 09:45

La carène de l’ancien Clubman 24 était réputée, aussi le nouveau l’a conservée.

Lire la suite


Thumb_news_technohull_688

Technohull : évolution du 688

mardi 03 avril 2018 09:44

Dénommé hier SeaDrug 688, son évolution s’appelle plus sobrement T688.

Lire la suite


Thumb_news_my-ais_balise

My-AIS : la balise de détresse ultra mini

mardi 03 avril 2018 09:43

Avec ses dimensions lilliputiennes (11 x 4 x 2 cm), la balise proposée par la société bretonne Syrlinks, au travers de sa marque Simy, est tout simplement la plus compacte et légère (95 g) du marché.

Lire la suite


Thumb_news_zar_mini_16

Bain de soleil pour le Zar Mini 16 Rib

mardi 03 avril 2018 09:42

Le plus grand modèle de la gamme Zar Mini, composée de semi-rigides bon marché à carène alu, était exposé au Nautic de Paris avec une évolution notable : un solarium posé sur des coffres, occupant une bonne partie du pont avant.

Lire la suite


Services

Affiche 61 - 72 sur 395 brèves au total

Bartoli : le permis en deux jours !

Spécialiste du semi-rigide (marques italiennes Alson et Mar.Sea), Bartoli Marine, propose de vous faire passer le permis côtier en seulement deux jours. Cette formule expresse inclut une journée d’enseignement théorique (code) et 3h30 de pratique, pour un prix forfaitaire de 450 € (hors timbres fiscaux). La société, basée en Corse, à Porto-Pollo (Golfe du Valinco), propose également des cours de remise à niveau pour 70 € de l’heure. www.bartoli-marine.fr

Grosses promos AD au Nautic

La fameuse enseigne Accastillage Diffusion va profiter de la grand-messe du nautisme pour proposer des prix promotionnels sur 12 000 références, rien que ça ! Ces offres, notamment sur de nombreux nouveaux produits, seront valables pour toute la durée du salon (du 2 au 10 décembre) que ce soit sur le stand (H1 – C61) ou dans les nombreux magasins AD.

 

Zodiac ouvre au Vietnam

C’est à Ho Chi Minh Ville (ex-Saïgon) que le grand constructeur français vient d’ouvrir un nouveau bureau commercial. Un moyen de renforcer sa présence au sein d’un marché asiatique qu’il considère comme celui qui connaît le développement le plus rapide au monde. « L’agilité fait partie de l’ADN de Zodiac Nautic, a déclaré Patrick Bloch, vice-président du groupe, en charge du secteur Asie/Pacific. Cette installation locale facilitera le développement de notre business et notre efficience industrielle. »  

Notez les ports avec Navily !

Guide côtier communautaire, Navily est une application qui permet de préparer ses escales à partir de son smartphone. Elle a été récemment lancée dans une nouvelle version, permettant ainsi aux plaisanciers d’attribuer une note aux ports dans lesquels ils auront fait escale. Ils pourront ainsi évaluer les ports sur cinq critères en leur attribuant de une à cinq étoile. Les commentaires et les notations seront consultables depuis l’appli. Précisons que si les utilisateurs de Navily jouent le jeu, cela constituera une base d’évaluation significative puisque l’application compte déjà 35 000 utilisateurs et 230 ports fédérés.

Suzuki : une appli pour infos sur le moteur

Développée par le motoriste lui-même, l’application SDSM (Suzuki Diagnostic System Mobile) est gratuite. Elle permet à un propriétaire de bateau propulsé par un hors-bord Suzuki de prendre connaissance d’un certain nombre d’informations concernant le fonctionnement de son moteur (historique compris) à partir de son smartphone. Il lui suffit pour cela de scanner les QR codes affichés sur l’instrumentation multifonction (MFG) du tableau de bord. Jointes à un e-mail à l’intention du service technique du concessionnaire, les infos recueillies permettront, en cas d’un entretien ou d’un dysfonctionnement, de gagner du temps lors de l’arrivée à l’atelier. Pour systèmes OS et Android.   

MacGlide : antifouling non toxique

Voilà qui va dans le sens d’une mer plus propre : un antifouling sous forme de film adhésif à coller sur la carène (vierge de peinture et propre) qui empêche l’adhérence des algues et autre micro coquillages, sans recours aux biocides qui sont contenus dans les peintures antifouling classiques et polluent la mer. Efficace pour de très longs séjours à flots, le MacGlide est par contre assez fragile. Il n’est pas recommandé pour les bateaux transportés sur remorque ou pratiquant l’échouage. Côté tarification, le fabricant cite l’exemple d’un Jeanneau Leader 30 (longueur 9 m, soit 27 m2 de film) pour un prix total (pose comprise) de 3 834 €. Ce prix doit être mis en perspective avec la durée de vie du produit, évaluée à cinq ans. Ce qui fait 766 € à l’année. Fabricant : Mactac. www.mactac.fr

 

S.A.N.D, le nouveau semi-rigide français

Il ne sera pas exposé au Nautic de Paris, mais vous pourrez rencontrer son concepteur, Jean-Jacques Dury, sur le stand du bassin nautique Loire-Océan (Hall 1). Vous pourrez donc le questionner sur sa création donc la construction est déjà bien avancée : un semi-rigide à flotteurs Hypalon de 6,99 m x 2,55 m, donc exempté de taxes, au gabarit routier et doté de surcroît d’une cabine. Un modèle ambitieux donc, même si c’est un segment ou la concurrence est rare. Sa cabine abritera une couchette double et un WC marin. Dans le cockpit, le carré pour quatre convives pourra se convertir en deux couchages d’appoint, de sorte qu’une petite famille pourra s’initier à la croisière. Par ailleurs, une certaine modularité du cockpit permettra de pratiquer plusieurs loisirs nautiques (pêche, plongée, glisse tractée…). Enfin, il bénéficiera aussi d’une personnalisation, avec choix de coloris et de type de sièges. La puissance maxi sera de 150 ou 200 ch. Commercialisation début 2018. contact@sandconcept.com www.sandconcept.com

Nautic : Street Fishing

Le 9 décembre, entre 8 et 16 heures, se disputera la deuxième édition du Nautic Street Fishing. Le salon nautique de Paris est l’organisateur, avec le partenariat de Suzuki Marine, USHIP et de French Touch Fishing, de cette épreuve qui consiste à pêcher en ville, et par équipe de deux, les plus gros poissons possibles. Les prises seront, bien sûr remises à l’eau. Inscription sur le site  www.salonnautiquedeparis.com.  

La SNSM au Nautic

Gros dispositif cet année, au Nautic, pour la célèbre association de sauveteurs, avec un stand de 315 m2. De nombreux moyens de sauvetage y seront exposés et le public sera invité à se familiariser avec la « chaîne » des secours en mer. Mieux, les visiteurs qui le désireront (y compris les mineurs accompagné d’un adulte) pourront s’exercer en bassin à sauver une personne, sous la surveillance et avec les conseils des Nageurs Sauveteurs du Centre de Formation et d’Intervention de Paris Ile de France. Stand Hall1-A17.

Nautic : April Marine promet des offres

Avec cet assureur spécialisé dans le nautisme, ce sera « Noël avant l’heure » si l’on en croit son slogan. April vous propose de « naviguer surclassé », comprenez par là qu’il fera des offres spéciales dans les deux domaines de l’assurance et du financement. Dans la première, il propose une Assistance Premium (option gratuite) avec en cas de panne une intervention d’un professionnel 24 h/24 7 j/7. Dans le second, dans le cadre d’un LOA, il offre les frais de courtage (jusqu’à 6 600 € d’économies pour l’achat d’un bateau de 100 000 €). Stand PE-A12

Portes ouvertes chez Concar’Nautic

C’est dans le port de pêche de Concarneau, les 6 et 7 octobre, de 10 à 17 h que Concar’Nautic organisera son opération « Portes ouvertes ». Ce sera l’occasion de découvrir simultanément un certain nombre de semi-rigides, avec l’opportunité de sorties en mer. Comme chaque année, une collation sera proposée par le restaurant "La coquille" vers 12h30. Les participants auront la possibilité de tester des semi-rigides des marques suivantes : Ribcraft, Brig, 3D Tender et BWA. Les partenaires, Lowrance et Evinrude, seront aussi présents pour des animations et des formations à l’électronique de navigation, des conseils sur les motorisations et autres équipements du nautisme. 

Le père des Rhéa n’est plus

Bertrand Danglade (67 ans), fondateur de Rhéa Marine vient de décéder dans un accident d’ULM, en Gironde. Ancien charpentier de marine, il avait créé les Rhéa, cette gamme de pêche-promenade à la ligne traditionnelle, valorisée par une finition parfaite. La gamme s’était rapidement étendue, avec une seconde lignée d’open, et rencontra un réel succès. Depuis quelques années, Bertrand avait pris un peu de recul avec son chantier pour se consacrer davantage à une autre passion : l’automobile de collection. L’été dernier, à Saint-Martin, j’avais pu apprécié toute sa connaissance en la matière autour de sa Facel Vega, l’une de ses acquisitions. Le nautisme français perd, à n’en pas douter, l’une des figures marquantes de son histoire.