Essai Bombard Sunrider 700

Sage mais pas trop !

Le nouveau Bombard, sommet de gamme de la série Sunrider destinée à un usage familial, est bien sous tous rapports. Le gendre idéal en somme, mais au physique un peu « lisse », en raison d’une livrée assez fade. Heureusement, la fougue de l’Evinrude 200 ch lui donne le piment qui lui manque. Quel tandem !

Texte et photos Philippe Leblond


 45 950 € avec Evinrude E-tec G2 200 ch 2T
 6.9 m
 16
 43,2 nds

6236suzukimarine570x143
Orca-logo_rvb

Essai paru le 04/08/2017



Dans sa livrée couleur sable timidement rehaussée de gris, par l’entremise de sa bande de ragage, de ses saisines et de sa sellerie, le nouveau Bombard fait dans la sobriété. Un peu trop ? Sans doute, en dépit du riche nuancier que propose le tissu Orca. C’est l’Evinrude 200 ch, un 2-temps extraverti, qui vient pimenter la personnalité un peu lisse du Sunrider 700, tel qu’il nous a été présenté au Nautic de Paris, sa première apparition publique, ou sur la Seine où nous l’avons testé. Résolument sportive, sa carène délivre un pilotage plus attractif que son look. Toutefois, son cockpit ne se montre pas avare de confort avec de nombreux sièges, deux solariums et des coffres… Le tout, à un prix plutôt amical. Affiché à seulement 27 900 € sans moteur, le Sunrider 700 n’est-il pas l’un des sept mètres à flotteurs Hypalon les plus attractifs du marché ?

*Au ponton*
Ne pas faire de vague, c’est devenu très Bombard, mais il est vrai que vivre sous la coupe d’une autre marque au prestige encore plus grand (Zodiac), n’est pas chose facile. Cela explique aussi la relative sobriété des Sunrider qui ne doivent pas faire d’ombre aux Medline… Reprenant le châssis de l’Explorer 690, le Sunrider 700 déploie un aménagement différent pour une utilisation différente. Laissant le raid, la pêche ou la plongée à l’Explorer, le Sunrider va « draguer » du côté des familles. Premier atout : le confort ! Dans ce domaine, il se débrouille plutôt bien avec de nombreuses vraies places assises. Huit au total, ce qui pour un moins de sept mètres de long et 2,54 m de large est rare. Vous l’aurez noté au passage, le Sunrider est aussi exempt de taxe et au gabarit routier flotteurs gonflés ! Autre atout, ses deux solariums, à condition d’opter pour les extensions figurant parmi les options, dont la table de pique-nique fait partie. Les coffres sont assez nombreux et volumineux pour ingurgiter toutes les affaires de l’équipage. On remarquera l’absence de coffre sous la banquette arrière, qui peut se relever pour dégager de la place sur le pont, compensée par une soute sous la plancher. Parmi les points remarquables, il y a aussi la console basculante, offrant un accès aisé au rangement, et facilitant le stockage sur la remorque avec un tirant d’air rabaissé. Bombard a aussi privilégié un très large passavant bâbord en décalant le poste de pilotage sur tribord. Bien vu, mais il est dommage que la console ne soit pas un peu plus large pour vraiment abriter les deux pilotes et offrir un tableau de bord plus ample… Par ailleurs, le Sunrider 700 a du mal à rivaliser avec les productions italiennes qui font référence dans ce segment du semi-rigide « tout confort », comme le montre l’absence de plates-formes de bain, de douchette, de vérins sur les capots de coffres… Il est aussi surclassé en termes de style et de qualité, avec ses flotteurs à l’ancienne (assemblage dans la hauteur avec cloisonnement apparent, diamètre constant, cônes) et quelques équipements « cheap » (sellerie, accastillage moins échantillonné, choix des options limité). Un bon point pour finir : le nable de remplissage de carburant avec son bac de débordement, permettant de ne pas voir l’essence se répandre sur le pont. Et ça, c’est plutôt rare sur les semi-rigides italiens !

*En mer*
Ce n’est pas en mer, mais sur la Seine que s’est déroulé notre essai. D’emblée, les sensations à la barre du Sunrider 700 ne nous sont pas étrangères… Et pour cause il emprunte sa carène à son frère l’Explorer 690, carène que l’on retrouve également sur le tout nouveau Zodiac Open 7 (voir essais sur Pneumag.com). Animé par un Evinrude 200 E-Tec G2, ce semi-rigide couleur sable, d’apparence paisible, se mue en esquif sportif, doté d’une belle réactivité aux accélérations rageuses du V6 américain. Ce deux-temps donne des ailes au Sunrider qui dépasse aisément les 40 nœuds à 6 100 tr/min (en mer il faudra compter un ou deux nœuds de plus), malgré une hélice qui tire un peu court si l’on se réfère au régime motoriste : 5 500 à 6 000 tr/min. Avec cette puissance qui correspond au maxi autorisé sur ce semi-rigide, le chrono de déjaugeage est pour le moins ébouriffant : 2’’6 (reprise d’assiette comprise !). L’accélération se tasse un peu pour signer un 0 à 20 nœuds somme toute moyen (5’’5), en décalage avec l’impression de punch délivrée par le G2. Malgré son V profond, le Sunrider 700 est capable d’hydroplaner dès 12,5 nœuds et 2 600 tr/min. Ce qui laisse une belle latitude au pilote pour choisir la vitesse de croisière la mieux adaptée à ses impératifs. Ces mesures ont été effectuées avec le plein de carburant (200 litres) et deux personnes à bord.

Laissons là les performances pour le comportement dynamique… La carène fermée à 24° au tableau arrière (la valeur étalon des offshores monocoque) garantit une belle souplesse dans le clapot parisien, et des passages en douceur sur les quelques sillages rencontrés. Sain et vivant, facile à prendre en main, le Sunrider met vite son pilote et son équipage en confiance. Même l’usage abusif du trim (600 tours de gagnés !) pour aller chercher les derniers dixièmes de nœuds n’occasionne pas de roulis, sauf à prendre dans le même temps une vague oblique. Mais, rien de bien méchant, le Bombard reprenant très vite « ses esprits ». Et en virage « mode sport », le comportement est exemplaire, avec une gîte intérieure moyenne, un grip consistant et constant, et des reprises fulgurantes pour reprendre un nouveau cap. Un régal. En conclusion, si le 200 G2 convient très bien au Sunrider 700, ce dernier pourrait se contenter, sans faire pâle figure, d’un 150 ch.



photo Bombard Sunrider 700


photo Bombard Sunrider 700


photo Bombard Sunrider 700


photo Bombard Sunrider 700


photo Bombard Sunrider 700


photo Bombard Sunrider 700





Perf_s700
Apprec_s700