Essai Capelli Tempest 605 Easy Line

Un vrai familial à prix d’ami

Chaque marque a son modèle fétiche qu'elle ne se lasse pas de décliner au fil des saisons. Chez Capelli, c'est le cas du 605 Easy, héritier direct des fameux 625-626, décliné ici sous forme d'un package bien motorisé pour un tarif attractif. Une bonne occasion de se laisser tenter par ce familial toujours aussi convaincant.

Texte et photos Jacques Anglès


 26 930 € avec Yamaha 115 ch 4T (tarif 2010)
 6.2 m
 12
 36,0 nds
Banniere_axa

4_yamjui20_ban_pubgammehb_540x245
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 78 Juillet/Août 2010




Sur la carène éprouvée du Tempest 626, qui reste un des fers de lance de la marque transalpine, le 605 Easy propose un aménagement plus "light" qui renoue avec l'esprit originel du semi-rigide. Tout en conservant le principe de l'agencement trois-zones, qui offre un maximum de places assises (bain de soleil et table de pique-nique à l'avant, pilotage au centre, banquette passagers à l'arrière), le 605 reprend certains éléments de ses prédécesseurs et en laisse certains autres, moins utiles, de côté. Ce travail de rationalisation, en forme de cure d'amaigrissement, se traduit par un gain de 120 kg par rapport au 626, permettant ainsi d'adopter un moteur lui aussi plus "léger", sans que les performances n'en pâtissent. Pour l'optique confort, la zone centrale-arrière a été entièrement remodelée et s'avère plus spacieuse et plus fonctionnelle. On se félicite notamment de l'adoption d'un leaning-post, beaucoup plus agréable en pilotage que la banquette réversible du 625/626. Sur ce point, Umberto Capelli semble avoir exaucé notre souhait formulé dans l'essai du 626, où nous écrivions "Nous préférerions un vrai leaning-post à la place de la banquette, avec un peu plus de largeur pour le copilote". Merci d'avance signore Capelli !". Progrès aussi pour la banquette arrière, convertible en (mini) bain de soleil grâce à son dossier rabattable à l'horizontale, auquel il manque toutefois un verrouillage en position haute (cela peut être dangereux quand on veut s'y accrocher lors d'un ralentissement brusque). Un important gain de poids est en outre obtenu par la suppression des plats-bords arrière en polyester, mais aussi, hélas, des taquets qui venaient s'y fixer. Pour l’amarrage, il faut donc faire confiance aux grosses poignées en caoutchouc du flotteur… ou utiliser, comme on peut, le dossier de banquette ou la main-courante du leaning-post. Le cockpit avant ne change pratiquement pas, avec de grands coffres servant de support au bain de soleil, avec extension et table de pique-nique en option. Globalement ce cockpit est bien conçu pour les sorties en famille, avec six à sept places assises dans le sens de la marche. Au mouillage, deux passavants facilitent la circulation de l’avant à l’arrière, et le coin-repas avant peut accueillir cinq à sept convives, dont deux prendront place sur le boudin. Côté fabrication, l’expérience du premier chantier italien est à l’œuvre, aussi bien pour le polyester, tout blanc et bien fini, que pour le flotteur à cinq compartiments, en CR/CSM Orca de 1670 décitex. Ce dernier est traité en gris clair, avec extrémités coniques et double liston bleu marine sur tout le pourtour. Les selleries, couleur sable, apportent une note chaude à cet ensemble simple et de bonne facture, qui met plus l’accent sur les aspects pratiques que sur les effets de design. On appréciera notamment les rangements, volumineux et bien conçus, à l’exemple de la soute arrière dotée d’un plancher sec ou du grand coffre avant à large ouverture. L’équipement standard, lui aussi pensé en fonction des priorités d’utilisation, fournit tout ce qui est obligatoire pour appareiller, de la pompe de cale au compas, à l’exception du matériel de sécurité personnel et des feux de navigation nocturne. Pour le confort, l'essentiel est fourni, à savoir les coussins et l'échelle de bain. Les options permettent de compléter idéalement l'équipement avec une douche, un taud de soleil, une table de cockpit et éventuellement l'extension du solarium avant. Le pilotage est conforme à la vocation familiale de ce modèle, qui offre une position de pilotage confortable, en appui sur le leaning-post, avec un bon grip du volant. Stable et facile à piloter, le 605 Easy peut être mis entre toutes les mains. Avec le 115 ch Yamaha, il signe des performances plus qu'honnêtes sans risque de surpasser les limites de la carène, ce qui permet de s'initier aux subtilités du trim ou aux virages rapides en sécurité. Le déjaugeage est vif, sans phase cabrée, et la stabilité en ligne droite excellente, avec une assiette presque horizontale. Sa bonne réactivité au trim permet d'aérer la carène pour grappiller quelques nœuds de mieux à plein gaz, tout en restant largement dans les limites de sécurité. Le chrono maxi de 36 nœuds est flatteur au regard de la puissance et plus que suffisant en utilisation familiale, que ce soit pour la balade, le wake-board ou le ski nautique. Les meilleures vitesses de croisière se situent entre 18 et 23 nœuds. Très agréable par beau temps, ce modèle reste sûr et bien équilibré dans les vagues mais moins confortable, le flotteur bas sur l'eau engendrant quelques "coups de raquette" qui incitent à réduire les gaz pour préserver le confort des passagers. En virages, il ne prend que très peu de gîte et révèle une propension à la ventilation de l'hélice quand on resserre trop le rayon. Si le package de base avec motorisation de 115 ch est à conseiller sans réserve pour un usage familial, les pilotes confirmés peuvent se laisser tenter par le 150 ch, qui révélera le tempérament sportif de ce modèle, riche en sensations de pilotage, avec une vitesse de pointe d'environ 45 nœuds.

.



photo Capelli Tempest 605 Easy Line


photo Capelli Tempest 605 Easy Line


photo Capelli Tempest 605 Easy Line





CONCLUSION
Exclusivement réservée à la clientèle du réseau Yamaha Motor France, l'offre Tempest 605 Easy est intéressante non seulement par son tarif, très attractif par rapport au 626 standard, mais également par l’adoption d’un leaning-post qui améliore le confort de pilotage et libresre de l’espace au sol. En outre, le gain de poids joue en faveur des performances et la finition n’est en retrait que sur des détails. Voilà un familial offrant un excellenteellent ratio performances/confort, avec une taille permettant de sortir en sécurité par mer formée, tout en restant facilement transportable.




Maxi_06012011-1635324
Maxi_06012011-1636362
Maxi_06012011-1635325 Maxi_06012011-1635326 Maxi_06012011-1636363