Essai Valiant DR 750 Fishing

Un pêcheur qui a la pêche !

Doté du puissant Verado 300, le DR-Fishing 750 ne sera pas le dernier sur les bons postes ! Dépassant les 50 nœuds, ce Valiant se signale par un comportement homogène et fait valoir un agencement de pont taillé pour la pêche sportive. Son joyau : un vivier intégré de 250 litres.

Texte et photos Philippe Leblond


 53 870 € avec Mercury Verado 300 ch 4T (tarif 2012)
 7.5 m
 22
  51 nds
Banniere_axa

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 90 Juillet/Août 2012



Présenté dans le cadre du Grand Pavois, à l'automne dernier, ce DR-750 Fishing était destiné aux concurrents du Grand Pavois Fishing. Un concours de pêche pour lequel Brunswick Marine in France (importateur Valiant/Mercury) sera encore le fournisseur officiel à l'occasion du populaire salon nautique rochelais. Bien sûr, ce modèle comporte quelques différences avec le DR-750 standard… Sa console, équipée d'un pack électronique spécifique (GPS/sondeur Humminbird 1198c et VHF fixe Navicom), est flanquée d'un bolster à armature inox, et son plancher abrite un vivier à circulation d'eau de mer (option à 1 350 €), ainsi que de nombreux supports de cannes dispatchés sur la console et le bolster. Au-delà de cet équipement typé pêche, on notera la position très avancée du poste de pilotage, afin de laisser libre un maximum d'espace jusqu'au tableau arrière, en faveur du combat avec le poisson. Cette partie arrière du cockpit est aussi la plus stable à l'arrêt du fait de largeur maximale et des flotteurs au contact de l'eau.
Bien calé derrière la barre et la haute console au pare-brise protecteur (bien pour les sorties de demi-saison), le pilote profite d'une position debout efficace, avec la possibilité de s'adosser au bolster (les flancs enveloppants gagneraient à se garnir de mousse de protection !). Par contre, il sera difficile voire impossible, de profiter des assises relevables du bolster pour piloter assis car la présence du GPS grand écran, au faîte du tableau de bord, barre le champ de vision, et l'on manque d'espace pour les jambes (genoux dans la console). Pour ce qui est des déplacements sur le pont, la seule restriction qu'on puisse faire concerne l'étroitesse des passages de part et d'autre de la console, rançon de ce poste de barre très avancé, donc situé dans la partie où la largeur intérieure est en nette diminution. Cela mis à part, le pont est totalement "flush", du tableau arrière intérieur (utilisé pour deux coffres techniques) jusqu'au mouillage. Aucune différence de niveau, pas de câbles à même le plancher, un bon antidérapant en pointe de diamant… Les pêcheurs apprécieront.
Bien ciblé sur le plan de l'équipement en vue des sorties pêche, le DR-750 Fishing se montre largement à la hauteur en termes de comportement dynamique et de performances chiffrées. Ces dernières frisent même l'excellence, que ce soit en vitesse maxi avec 51 nœuds à plein régime, ou en accélération, avec un déjaugeage express (malgré le petit temps de latence propre aux Verado) et un 20 nœuds/départ arrêté des plus brillants. La poussée du 300 chevaux à compresseur fait des miracles sur cette carène bénéficiant, il est vrai, d'un super rapport poids/puissance.
Ce dynamisme se traduit aussi par une belle vivacité et un plaisir évident à la barre. Réactif aux réglages de trim, le DR-750 aère sa carène jusqu'à une légère amorce de roulis au régime maxi. Mais, rien d'inquiétant, le phénomène reste entièrement sous contrôle et ne se déclancherait même pas si le bateau était un peu plus chargé. Le comportement en virage s'avère lui aussi à son avantage, avec tenue de trajectoire précise marquée par une gîte intérieure modérée, et des relances vigoureuses en sortie. Et lorsqu'on ferme la courbe de manière radicale avec une grosse remise de gaz à l'appui, le Valiant a le bon goût de glisser un peu de la poupe afin d'éviter le gros coup de grip qui centrifuge violemment l'équipage. Plus important, les allures de croisière s'établissent à des vitesses remarquables de 23 nds (3 500 tr/min) à 33 nœuds (4 500 tr/min). La première pour l'économie, la seconde pour sprinter vers les lieux de pêche. Seule interrogation : comment le Fishing se comporte-t-il dans la mer formée ? Le Pertuis d'Antioche étant bien calme, nous n'en dirons pas plus. Toutefois, pour bien connaître cette carène, nous pouvons vous affirmer qu'elle a les qualités requises pour affronter les coups de vent dans la sérénité.



photo Valiant DR 750 Fishing


photo Valiant DR 750 Fishing


photo Valiant DR 750 Fishing


AU PONTON
L'équipement phare du DR-750 Fishing est incontestablement son vivier à circulation d'eau de mer de 250 litres. Pratiques les deux ouvertures avec trappes à joint d'étanchéité ! L'espace en arrière de la console est tel qu'il est possible de laisser quantité de matériel à portée de main. Un aspect pratique que les pêcheurs apprécieront...




EN MER
Le DR-750, même fortement motorisé se montre à la fois très rapide et très sûr. Dérivée de l'excellente carène du V-750, celle du DR-750 saura tailler sa route dans une mer formée, sans difficultés. De 23 à 33 nœuds, les allures de croisière sont bien en rapport avec le gabarit du bateau.




2
3