Essai Sun Marine SD 420 (SM420)

Grand plaisir, petit prix

Avec 4,20 m, on est dans la longueur de référence du petit pneu pliable pour la famille. Doté d'un 15 chevaux (la puissance minimale pour vraiment en profiter), le Sun Marine est un compagnon de vacances polyvalent et pratique pour parents et enfants. à condition de naviguer en vue de la côte…

Texte et photos Philippe Leblond


 2 081 € sans moteur (tarif 2015)
 4.2 m
 7
 17,3 nds avec Honda 15 ch

Suzuki-gif-540x145
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 65 mai/juin 2008




Sous la poussée du modeste Honda 15 chevaux, le SD-420 déjauge assez facilement, avec deux personnes à son bord. Après un cabrage prononcé, le petit canot adopte une assiette très plate, pour se lancer à l'assaut de la vitesse maxi : 16,8 nds (on aurait fait un peu plus avec un flotteur mieux gonflé) avec la barrette d'étrier au premier trou, et 17,3 nds deux trous plus haut (embase un peu plus éloignée du tableau arrière). Mais, si ce petit effet de "trim" permet de gagner un demi-nœud, il entraîne une légère ventilation en virage serré. Le meilleur réglage est sans doute entre les deux… Bien assis sur le flotteur de gros diamètre, le capitaine peut s'adonner au plaisir, devenu rare, du pilotage avec barre franche. Avec 15 ch, pas de problème physique, d'autant que le tempérament du Honda, est celui d'un placide 4-temps. à partir de 25 ch (puissance maxi autorisée sur ce Sun Marine) cela demande un peu plus de poigne et de vigilance, notamment lors des remises de gaz en virage, surtout avec un 2-temps. Tel quel, cet ensemble peut être mis entre toutes les mains. La stabilité est l'un des points forts de ce canot à plancher alu, et la tenue de cap sur plan d'eau calme est facile à tenir, même seul à bord. La discrétion sonore du 4-temps est bien adaptée à un usage côtier, permettant de se promener toute en discutant sans avoir à hausser le ton, et sans déranger les plaisanciers alanguis au mouillage. En équipage réduit, on peut d'ailleurs se contenter des deux tiers de la puissance, et déambuler en hydroplanant à 13 nds, un régime qu'on peut qualifier de "croisière". Compte tenu de la soif de dromadaire du Honda, on peut tabler sur 15 heures d'utilisation avec un plein de nourrice. De quoi faire de belles balades ! Mais, en restant en vue de la côte car, en cas de brusque changement de météo, et bien que le petit clapot soit bien amorti par la quille gonflable, il est préférable de pouvoir trouver rapidement un abri. Pour ceux qui voudraient s’initier au ski nautique ou au wake-board, nous recommanderons au moins un 20 ch. Bien assis sur l’eau grâce à ses flotteurs dodus, le Sun Marine arbore une bouille sympathique, avec sa robe bicolore gris pâle et bleu roi. Construit en Chine, c’est sans surprise qu’on reconnaît quelques éléments propres à la production asiatique : flotteurs en tissu PVC, tableau arrière avec revêtement plastique, poignées de portage peu ergonomiques (et un peu cheap), dames de nage repliables (bien vu !)… Mais, les Chinois ne cherchent pas à faire assaut d’élégance, car la recherche d’un produit simple, efficace, et nécessairement bon marché, ne s’embarrasse pas de fioritures. Pour autant, le SD-420 n’a pas de complexe à faire. Son plancher en aluminium est robuste, la quille gonflable lui octroie une rigidité appréciable, et le fort volume de flottabilité est garant d’une bonne charge utile. La finition, sans atteindre des sommets, est correcte, et l’on appréciera les épaisses saisines en Nylon tressé. Par contre, on ne comprend pas trop que leur soient substituées, sur l’avant, des saisines en forme de brides, ni efficaces, ni agréables pour se tenir en navigation… Autre critique de détail, la bande antiragage et le guide de mouillage ne sont pas assez épais. Par contre, bravo pour le mini davier à rouleau, bien pratique pour filer le mouillage à l’heure de la baignade. Signalons que ce modèle est aussi proposé avec un plancher en bois, pour 200 euros de moins, mais nous vous conseillons sans hésiter le plancher alu, plus rigide en navigation, plus résistant à l’usage, et sans entretien. Son seul inconvénient, 9 kilos excédentaires, qui seront finalement les bienvenus en termes de tenue à la mer..



photo Sun Marine SD 420 (SM420)


photo Sun Marine SD 420 (SM420)





Maxi_12112008-102515image_2 Maxi_12112008-102515image_3