Essai Joker Boat Wide 620

Séducteur né

Le chantier milanais poursuit sa révolution culturelle avec son nouveau 620 Wide qui joue les séducteurs, catégorie haut de gamme. Look audacieux, grandes plages de bain, super bain de soleil, le programme est tout tracé : cap sur le farniente et les criques aux eaux transparentes. Sans oublier le plaisir de piloter !

Texte et photos Jacques Anglès


 32 190 € sans moteur (tarif 2016)
 6.2 m
 12
 43,5 nds avec Yamaha 150 ch 4T

Suzuki-gif-540x145
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 71 mai/juin 2009




Si l'Italie est bien le paradis du design, les constructeurs de semi-rigides, italiens et autres, sont longtemps restés fort sages en ce domaine par rapport au monde de l'auto, de la moto, ou de la mode. Seul Sacs tenait le devant de la scène, avec des lignes et des couleurs résolument anticonformistes. Mais depuis quelque temps, le virus du style gagne du terrain, y compris chez Joker Boat, jusque-là très classique. Avec sa nouvelle série Wide, dont le premier 750 lancé l'année dernière avait fait sensation, la marque s'est hissée à l'avant-garde de la mode nautique... sans négliger le côté "bon faiseur" qui a fait sa réputation, ni abandonner ses séries classiques Clubman et Coaster.



Le nouveau 620, dernier né de la gamme Wide dans le sillage du superbe 950 à cabine (dont nous rendrons compte dans un prochain numéro), confirme cette orientation. Pas de doute, c'est un bateau sur lequel on se retourne ! Voyez par exemple le look futuriste de sa mini-console de pilotage, l'original carré arrière en forme de point d'interrogation, ou les super-plages de bain arrière… à ce design séducteur, le 620 Wide ajoute un habillage du meilleur effet, intégralement traité en ivoire et bordeaux (flotteur, polyester et selleries).



En accord avec sa dénomination Wide, il se démarque en outre par une largeur exceptionnelle de 2,70 m (à vrai dire, la plus grande de tous les modèles de cette longueur). Cette largeur profite directement à la surface du bain de soleil et au carré arrière, particulièrement spacieux pour un 6,20 m, et capable d'accueillir cinq à six personnes autour d'une table ronde.

En revanche, la largeur supérieure au gabarit routier autorisé impose de dégonfler les flotteurs lors du transport sur remorque. Notons enfin que ce "petit" Wide ne reprend pas le super arceau arrière profilé des 750 et 950. Notre modèle d'essai était donc doté d'un équipement "custom" signé Méca Inox Plaisance (Hyères) : beau T-Top inox, mât de ski, mains-courantes arrière...



Pour ce qui est de qualité de fabrication, Joker Boat est toujours dans le peloton de tête de la production internationale. La partie polyester est sans reproche, tant en ce qui concerne la raideur structurelle (varangues, puissants longerons de fond, cloisonnement abondant) que la finition. Le gel-coat brille, l'anti-dérapant est efficace et les détails sont fignolés, à l'exemple des intérieurs de coffres ou des parures de teck massif sur le museau de proue et les plages de bain ; très classe ! Il en va de même pour les selleries, particulièrement soignées et confortables. Dommage toutefois que le drainage du cockpit soit déficient et qu'il manque des taquets d'amarrage. Côté flotteur, c'est aussi du beau travail : tissu CR/CSM Orca de 1 670 décitex collé manuellement, six compartiments étanches, assemblages impeccables, valves en inox siglées Joker et double liston protégeant tout le flotteur, extrémités arrière comprises. Pour résumer, sans échapper à quelques critiques, l‘ensemble est très convaincant pour un programme purement familial, avec forte connotation méditerranéenne (voir l'importance du bain de soleil et des plages de bain).

Tel quel, il ne s'adresse nullement aux plongeurs, pêcheurs ou baroudeurs de tout poil, qui préféreront les Coaster ou Clubman de la même maison. Si la qualité de réalisation et de conception est indéniable, elle doit toutefois être confirmée en mer. Voyons ce qu'il en est. Premier point, la carène extra-large est assez porteuse avec un V progressif, aigu à l'étrave et assez évasé à la poupe, avec deux virures de fond et un contre-bouchain assez large qui favorise la sustentation à basse vitesse. à l'arrêt et au ralenti, les flotteurs sont bien au-dessus de l'eau. Avantage : ils sont encore plus dégagés en navigation déjaugée, ce qui élimine les coups de raquette, et améliore la glisse. Inconvénient : au mouillage, cela induit une légère gîte du côté de la charge quand le bateau est peu chargé. Destiné à la location, donc en général avec un équipage nombreux, notre modèle d'essai était doté de la puissance maximale autorisée, qu'il supporte fort bien, sans dépasser les capacités de la carène. En prenant place au poste de pilotage, force est de noter que la recherche esthétique y prend le pas sur le confort du barreur. Le leaning-post, bien rembourré, offre certes un bon appui, mais le petit saute-vent qui surmonte la console, elle-même étroite, ne vaut pas un vrai pare-brise et le volant, non réglable, est un peu trop bas. On oublie ces remarques en mettant les gaz : le Wide 620 déjauge en un clin d'œil avec un léger cabré et une remarquable stabilité latérale qui est un des atouts de sa carène extra-large, qui fait aussi valoir sa maniabilité et sa tenue très sûre en virages, larges ou serrés. Cette stabilité reste sans reproche à toutes les vitesses, même en trimant beaucoup. La note est plus réservée en longitudinal, avec une tendance à marsouiner légèrement, phénomène qui doit disparaître en charge normale (lors de notre essai il n'y avait ni mouillage, ni autre chargement à l'avant). Cela n'empêche pas le 620 Wide de signer un très bon chrono en pointe, avec 43,5 nœuds. Terminons par l'atout-maître de sa carène : un remarquable rendement aux régimes de croisière (3 000-4 500 tr/min), ce qui se traduira par une économie de carburant significative sur les longs parcours.

.



photo Joker Boat Wide 620


photo Joker Boat Wide 620


photo Joker Boat Wide 620





CONCLUSION
Construction sans reproche, comportement marin efficace, ce modèle ne manque pas d'arguments pour convaincre l'amateur de semi-rigide, sans oublier son look, très séduisant, de cabriolet Grand Tourisme, à l'italienne. Ce bateau d'été, exclusivement dédié aux balades rapides et confortables, ponctuées d'escales farniente, fait apprécier ses grands solariums, ses plages de bain généreuses et l'agrément de son cockpit arrière en rotonde, lors des pique-niques.




Maxi_04012010-1622234 Maxi_04012010-1622235 Maxi_04012010-1622236