Essai Capelli Tempest 570 Open

Une valeur sûre

Confortable et marin, ce familial a su évoluer au fil des années sans prendre une ride. Facile à prendre en mains, performant, doté d'aménagements bien conçus, il se classe toujours parmi les ténors de sa catégorie. A juste titre.

Texte et photos Jacques Anglès


 29 060 € avec Yamaha 100 ch 4T (tarif 2016)
 5.66 m
 10
 34,7 nds
Banniere_axa

4_yamjui20_ban_pubgammehb_540x245
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 97 septembre/Octobre 2013



En bateau comme dans d'autres domaines, un des meilleurs critères de réussite d'un modèle est sa durée de vie. À cet égard, le Tempest 570 connaît un succès qui ne se dément pas depuis son lancement en 2005, dans le sillage de l'ex-550 dont il reprenait le concept, en plus spacieux. Les clés de ce succès : une conception bien étudiée, une construction soignée tant pour le polyester que pour le flotteur (en Orca de Pennel & Flipo) et un équipement standard sérieux. Enfin, le package avec motorisation installée (Yamaha F80, F100 ou F115) ajoute deux vertus : une démarche d'achat simplifiée et un tarif attractif.
La balade en famille est le programme de prédilection de ce 570, avec suffisamment d'espace et de places assises pour embarquer tranquillement six passagers, ce qui est sa capacité optimale. À l'occasion, on peut aller jusqu'à huit personnes, mais les dix personnes autorisées en charge maximale ne sont à exploiter - comme sur la plupart des bateaux - que pour de brefs trajets.
Ajoutons que l'agencement du cockpit peut satisfaire également les besoins des plongeurs et des pêcheurs. Dans ce cadre, on appréciera la commodité de circulation d'un bout à l'autre, le plancher avant spacieux (pratique pour s'équiper) et les rangements volumineux (on cale facilement plusieurs mono-bouteilles de plongée dans la soute arrière). En balade familiale, on aimera l'organisation à la fois conviviale et fonctionnelle du cockpit. On dispose par exemple de cinq places assises dans le sens de la marche (bien que la banquette de pilotage soit un peu étroite pour deux), auxquelles s'ajoutent au moins deux places de plus à l'avant, sans parler de la possibilité de s'asseoir sur les flotteurs comme au "bon vieux temps", en se tenant à la main-courante de console ou/et aux grosses poignées en caoutchouc disposées sur le tube. Le Tempest 570 se montre tout aussi généreux côté coffres. On range l'équipement de sécurité pour six personnes dans le coffre avant, ce qui laisse à disposition le coffre sous l'assise de pilotage, le placard sous la console et la généreuse soute arrière. Avec un bon point pour cette dernière, dont le plancher sec au-dessus du fond de coque (équipement hélas rare...) préserve le matériel de l'humidité. Pas de problème donc pour mettre à l'abri les effets personnels en navigation ou les coussins de pont, les appareils de navigation et la rallonge du bain de soleil quand on rentre au port. L'équipement standard mérite lui aussi des éloges, D'une part, le bateau est livré "prêt à naviguer", avec motorisation, réservoir fixe, compas, direction et circuit électrique installés (toutes choses souvent comptées en plus). D'autre part, l'accastillage est de bonne facture et inclut tout ce qui est essentiel : nez de proue avec davier et taquet d'amarrage dans l'axe, taquets d'amarrage arrière, échelle de bain, fermoirs de coffres verrouillables, etc. Il suffit donc d'ajouter l'équipement de sécurité obligatoire pour appareiller. Et pour un confort au top, complétez par les options suivantes : solarium avant, douche (avec réservoir de 45 l), table de pique-nique amovible et taud de soleil. Pour en venir à la navigation, la coque se caractérise par un V sans excès (rien à voir avec les "taille-vagues" britanniques en lame de couteau), une grande largeur et un flotteur assez bas sur l'eau. Bref, elle met l'accent sur la stabilité et le confort, plutôt que sur la capacité à barouder "poignée dans le coin" dans la grosse mer. Nous constaterons néanmoins qu'elle passe en toute sécurité dans la mer courte et abrupte que le mistral lève au large, même s'il vaut mieux lever le pied dans ces conditions par égard pour les passagers et le matériel. Doté d'un 100 ch (puissance conseillée par le constructeur), le bateau est à la fois facile et ludique à piloter, notamment grâce à une bonne réactivité au trim et une excellente accroche en virage. Il confirme ici nos impressions d'essai notées lors de sa sortie en 2005 : "Le 570 s'avère plaisant à barrer et efficace dans la plupart des exercices de pilotage. Le comportement est homogène, avec une assiette bien équilibrée et une sensibilité au trim "normale", la qualité du passage dans le clapot méritant une assez bonne note également...La tenue de cap, comme la précision du guidage en virage sont exemptes de reproches..." (Pneu Mag n°51). Malgré un montage de moteur ne permettant pas de tirer la quintessence de l'attelage, on peut aussi être satisfait des performances relevées ici, qui confirment nos tests de 2005 et 2010. La vivacité au déjaugeage, la capacité à planer à basse vitesse et le bon rendement obtenu aux vitesses de croisière sont à ajouter à son actif, et le 100 ch permet de se faire vraiment plaisir aux commandes...ou de s'initier sans risques aux subtilités du trim et du pilotage dans les vagues. Notez que trois motorisations Yamaha sont proposées en package : 80 ch, 100 ch et 115 ch, sachant que le 80 ch et le 100 ch sont deux déclinaisons du même moteur, tandis que le 115 ch, avec une plus grosse cylindrée, pèse 21 kg de plus. Avec le 100 ch, le Tempest 570 offre un ensemble pratiquement idéal quel que soit le programme (balade, ski nautique, pêche...) et ceci pour un budget raisonnable que ce soit à l'achat ou en utilisation. Le 80 ch est à nos yeux en deçà des capacités du bateau. À environ 1 000 € de moins, il n'est intéressant qu'à trois conditions : naviguer léger, peu se soucier des performances et monter une hélice de 16'' au lieu de la 17'' standard.



photo Capelli Tempest 570 Open


photo Capelli Tempest 570 Open


photo Capelli Tempest 570 Open


photo Capelli Tempest 570 Open





Conclusion : Offrant une approche très aboutie de la plaisance familiale, le Tempest 570 colle parfaitement à son programme de balade, tout en étant assez polyvalent pour la pêche ou la plongée. À ses qualités marines, sa réalisation soignée, son équipement complet, il ajoute un tarif "package" attactif. On regrettera sans doute ce modèle quand Capelli dévoilera son remplaçant, en principe programmé pour l'année prochaine. Parions qu'il continuera à tenir son rang en occasion !




3
6
4
5
2