News

Affiche 1 - 4 sur 464 actualitées au total


Thumb_news_yamaha_425

V8 XTO Offshore : Yamaha frappe fort !

mercredi 23 mai 2018 13:41

L’envolée du marché du hors-bord de forte puissance donne des ailes aux motoristes.

Lire la suite


Thumb_news_news_pro_marine

Pro Marine : « Nous allons étendre la gamme Hélios »

lundi 07 mai 2018 14:20

Jeune entrepreneur (33 ans), passionné de mer et de navigation, Damien Harlé (petit-neveu du fameux architecte naval Philippe Harlé, père des Muscadet et autres Sangria) a repris l’hiver dernier le chantier Ouest Composites (Auray) auquel appartient la marque de semi-rigides Pro Marine.

Lire la suite


Thumb_news_technohull_909

Technohull : le SV 909 évolue

mardi 01 mai 2018 18:04

Spécialiste reconnu du semi-rigide de sport, le jeune chantier grec (fondé en 2005) se montre, chaque année, très actif pour lancer de nouveaux modèles ou faire évoluer ceux qui sont déjà au catalogue.

Lire la suite


Thumb_news_mercury_150_proxs-1

Mercury dégaine son 150 Pro XS

mardi 01 mai 2018 18:03

Il y a eu le 115 Pro XS, il y a deux ans, cette année, c’est au tour du 150 ch de bénéficier de ce label sportif synonyme de haut rendement.

Lire la suite


Services

Affiche 1 - 12 sur 382 brèves au total

SNSM : de nouvelles infrastructures

« Nous avons voulu que ce projet s'insère harmonieusement dans le paysage de cette enceinte portuaire de la cité historique, qu'il exprime l'identité des Sauveteurs en mer et surtout qu'il offre des conditions de travail optimales pour l'entretien et la réparation navale. » Ces mots de l’architecte Jean-François Revert concernent les nouvelles infrastructures de la SNSM à Saint-Malo. Ce hangar de maintenance de 1 500 m2 au sol, inauguré début avril, en présence de Claude Renoult, maire de la cité corsaire et de Xavier de la Gorce, président de la SNSM, a été presque entièrement autofinancé par l’association (2,5 millions d’euros). Ces premiers travaux ? Le carénage de la vedette de Dinard et la réparation de celle de Saint-Martin, fortement endommagée par l’ouragan Gonzalo ayant frappé les Antilles.  

 

 

Concours de pêche Groix et Nature le 13 mai

La régate voile « Grand Prix Guyader » sera aussi le cadre d’un concours de pêche parrainé par Groix et Nature, qui aura lieu le 13 mai prochain, de 8 à 16 heures à Douarnenez. Les organisateurs ont prévu de favoriser le no-kill par des points de bonus, de limiter à trois le nombre de poissons comptabilisés par espèce et de plafonner le nombre de prises à 25 par équipage (trois pêcheurs maximum). La compétition sera ouverte à toute embarcation (hors kayaks) de plus de 4,20 m. A l’issue de la compétition, un équipage sera tiré au sort afin de participer à la finale du Barracuda Tour 2018, programmée au port du Crouesty du 30 mai au 2 juin, où seront remis de nombreux lots. Inscription sur le site www.gerandprixguyader.com ou sur place auprès de l’organisation.

 

Journées d’essais Mercury

Ce sont près de 30 bateaux, de toutes les marques de Mercury Marine (outre les moteurs et leurs équipements périphériques (VesselView, Active Trim, Jostick Piloting), les pneumatiques Valiant, Black Fin, Mercury Inflatables et Quicksilver qui seront disponibles pour des essais publics, au cours de quatre dates : les 15 et 16 juin à La Napoule, les 16 et 17 juin au Crouesty, les 23 et 24 juin à Port Bourgenay et les 21 et 22 juillet à Thonon-les-Bains. Réservez vos essais sur www.MercuryExperienceDays.fr

Garmin engage Frédéric Lavion

Bien connu du milieu de la pêche sportive et sous-marine, marin passionné, Frédéric Lavion vient de rejoindre l’équipe Marine de Garmin France. Sa fonction de « Fishing Market Specialist » lui permettra de participer au développement de la marque sur le marché de la pêche de loisirs. Fort de sa large gamme d’aides électroniques à la navigation et à la pêche, Garmin, qui ambitionne de devenir un acteur majeur de la pêche récréative, compte donc un atout supplémentaire.

 

Mercury remotorise à bon prix

Les concessionnaires du réseau Mercury proposent, jusqu’au 30 juin prochain, une opération remotorisation sur les moteurs neufs, du 40 ch au 400 ch de la gamme quatre-temps. Peu importe sa marque, sa puissance et son état, Mercury reprend votre ancien moteur avec une remise pouvant aller jusqu’à 4 840 € sur l’achat d’un moteur neuf. Voici quelques exemples de reprises : 5 490 € au lieu de 7 182 € pour l’achat d’un F50, 10 290 € au lieu de 13 426 € pour un F115, 25 340 € au lieu de 28 158 € pour un F300 (offres valables dans la limite des stocks disponibles).   

 

Exposition photo sur les épaves de Sibérie

Chasseuse d'épaves, la photographe d’art Francesca Piqueras rapporte, de l'extrême Est de la Sibérie, des images puissantes de cargos fantômes qui sombrent lentement dans les glaces. D'une esthétique envoûtante, ses clichés portent une forte charge métaphorique, nous invitant à une réflexion sur la société industrielle et notre rapport à la nature, comme sur des thèmes plus individuels (sentiment d’abandon, fuite du temps…). Du 24 avril au 6 juin, Galerie de l’Europe, 55 rue de Seine, Paris.

 

Cdiscount va commercialiser des Mercury

Première entreprise française de commerce en ligne, Cdiscount s’associe à Mercury Marine dans le cadre d’offres exclusives. Celles-ci concerneront les 20 modèles de la gamme portable de Mercury, dont les puissances s’échelonnent de 2,5 ch à 20 ch. Pour le motoriste américain, cette alliance lui permettra de toucher 17,8 millions d’acheteurs potentiels, Cdiscount ayant lancé avec succès une « boutique » nautisme en 2016. Les acheteurs bénéficieront, bien sûr, de la garantie de 5 ans et de l’expertise du réseau de concessionnaires Mercury.

 

 

Promos Yamaha sur les petites puissances

L’été approche et le moment est venu de se pencher sur la propulsion de votre petit pneumatique. Yamaha saute sur l’occasion pour proposer des tarifs particulièrement attractifs sur les hors-bord de sa gamme portable, du 2,5 ch au 20 ch. A titre d’exemple, le 2,5 ch est proposé à 779 € au lieu de 1 085 € (- 28 %), le 6 ch à 1 249 € au lieu de 1 775 € (- 30%) et le 20 ch à 3 720 € au lieu de 4 540 € (- 18%). Ces offres seront valides jusqu’au 16 juin chez les concessionnaires du réseau Yamaha Motor France.

 

Le Guide AD est sorti

Il est arrivé ! Nous voulons bien sûr parler de la « bible » de l’équipement nautique, le Guide AD 2018. Vous pourrez le trouver dans tous les magasins Accastillage Diffusion ou sur www.accastillage-diffusion.fr. Par ailleurs, l’équipementier signale l’ouverture d’un tout nouveau magasin (500 m2) à Canet-en-Roussillon (66) avec la société C2 Marine. Ce shipchandler et ses six employés passionnés de nautisme, vous proposent pas moins de 5 000 références du catalogue AD, auxquelles s’ajoutent plusieurs marques distribuées par C2 Marine (Bombard, Suzuki, Garmin, Raymarine, Furuno…).

 

Yamaha remotorise à prix d’ami

Si votre moteur à plus de 10 ans, quelle que soit sa marque sa puissance et son état, Yamaha Motor France est son réseau (chez les concessionnaires participants et dans la limite des stocks disponibles) vous proposent de le reprendre contre un Yamaha neuf, assorti d’un « avantage client » pouvant aller de 850 € à 7 500 € sur une gamme de puissances de 25 à 350 ch. Ainsi, le F50 est proposé à 5 458 € au lieu de 7 358 €, le F175 à 15 810 € au lieu de 20 210 € et le F300 à 23 963 € au lieu de 30 263 €. Ces offres sont valables jusqu’au 2 juin 2018.

 

Salon nautique à Aix-les-Bains

Cette exposition de bateaux à terre et à flot (avec possibilité d’essais sur le Lac du Bourget) va se dérouler du 31 mars au 2 avril. Nauticstore, distributeur de la marque italienne Zar, y sera présent avec plusieurs modèles de semi-rigides, dont le nouveau 79 SL. Rendez-vous sur l’esplanade du Petit Port ! 

 

Le fondateur de Navionics récompensé

C’est dans le cadre du Miami Boat Show qu’a été distingué Giuseppe Carnevali (70 ans), co-fondateur de la société italienne qui a inventé la carte marine électronique, il y a 35 ans, et plus récemment les applications dédiées pour smartphones. Retiré de la présidence de Navionics il y a seulement quelques mois, Giuseppe s’est vu remettre cette récompense pour la réussite de son entreprise et ses innovations, par la prestigieuse National Marine Manufacturers Association (NMMA). Voilà une récompense méritée !