News

Affiche 5 - 8 sur 600 actualitées au total


Thumb_news_moulinet_dai_wa_dnp-c_20000

Saltiga : le nouveau moulinet Daïwa

lundi 10 février 2020 14:13

Bâti monocoque, roue de commande surdimensionnée, 55% plus épaisse que celle du Saltiga 2015, frein de 30 kg à dissipation thermique, Air Rotor en aluminium...

Lire la suite


Thumb_news_williams_evojet_70

Williams Evojet 70 : davantage qu’une annexe

lundi 10 février 2020 14:12

Grand spécialiste de l’annexe semi-rigide à propulsion jet, le chantier anglais présentait à Düsseldorf son tout dernier modèle, le plus grand de sa flotte qui s’étend maintenant de 2,80 m à 7,00 m.

Lire la suite


Thumb_news_sealver

Sealver adapte ses semi-rigides à tous les jet-skis

lundi 10 février 2020 14:12

Cela fait quelques années déjà que le chantier girondin conçoit et fabrique des bateaux – les Wave Boats - dont la propulsion est assurée par un jet-ski (voir nos essais sur Pneumag.com).

Lire la suite


Thumb_news_suzuki_ecran_multifonction

Suzuki : nouvel écran multifonction

jeudi 23 janvier 2020 16:08

Le motoriste japonais exposait à Paris son nouveau DF300B, dérivé du DF350A et DF325A, mais aussi de nouveaux accessoires périphériques pour ces surpuissants V6.

Lire la suite


Services

Affiche 13 - 24 sur 477 brèves au total

Zodiac : changement à la direction

La grande marque française, pionnière du bateau pneumatique puis du semi-rigide, enregistre le départ de son PDG, Dominique Hebert-Suffrin (qui reste actionnaire minoritaire), arrivé aux commandes il y a un peu plus de quatre ans. L’actionnaire majoritaire, Pierre Bastid, va assurer la direction opérationnelle dans l’attente du recrutement d’un nouveau dirigeant. « L’objectif est le retour à une croissance forte dès 2020, insiste-t-il. Avec Florent Battistella (ndlr : l’autre actionnaire majeur de Z Nautic), nous allons poursuivre notre engagement dans l’entreprise en mettant à disposition les moyens et les ressources nécessaires pour l’accélération de son développement. » Zodiac va-t-il (enfin) passer la vitesse supérieure ? 

 

Mercury Marine cède Valiant

Cette marque bien connue de semi-rigides, née au Portugal puis acquise par Mercury Marine, vient de sortir du giron de la grande compagnie américaine. Elle aurait été cédée à des concessionnaires du réseau Mercury. Plus d’infos sans doute au Nautic de Paris…

 

Evinrude récompensé par l’IBEX

Belle distinction pour le motoriste nord-américain qui a fait du hors-bord 2-temps son crédo. Il s’est vu décerner le Prix de l’innovation 2019 dans la catégorie « moteurs hord-bord » lors de l’IBEX (International BoatBuilder’s Exhibition & Conférence) notamment pour son travail sur le tout nouveau E-Tec G2 115 HO. « L’innovation dans ce secteur découle d’investissements en temps et en ressources. Être reconnus par le secteur pour notre technologie et sa mise en oeuvre est une magnifique réussite pour chacun de nos collaborateurs. Toute notre équipe est extrêmement fière de l’accueil reçu par l’E-TEC G2 115 H.O. » s’est félicité Tracy Crocker, président du Groupe Nautique de BRP.

 

Samuel Le Bihan parrain du Nautic

D’une famille de marins et ayant passé une partie de son enfance dans la rade de Brest, le comédien breton conserve un fort attachement au milieu marin. Son engagement dans le domaine du respect de l’environnement fait écho à la démarche éco-responsable « Cap Bleu » lancée par les organisateurs du Nautic de Paris pour cette édition 2019 qui se déroulera Porte de Versailles du 7 au 15 décembre.

 

BRP signe avec April Marine

Le constructeur des hors-bord Evinrude, Bombardier Recreational Products, vient de signer un partenariat commercial avec April Marine, spécialiste de l’assurance et du financement dans le domaine de la plaisance. Dans le cadre de cet accord, le réseau Evinrude propose une offre de lancement à taux 0% pour un montant financé de 2 000 à 15 000 €, sur une durée de 12, 24 ou 36 mois. Cette offre court jusqu’au 31 janvier 2020.

 

Mille Sabords : le royaume de l’occasion

Le compte à rebours est lancé pour ce salon nautique du bateau d’occasion, leader dans le domaine. Il se déroulera, du 31 octobre au 3 novembre, comme chaque année dans le port du Crouesty (Morbihan). Cette 35e édition, parrainée par le célèbre skipper Jean-Luc Van den Heede, devrait encore faire le plein : avec près de 100 000 visiteurs sa fréquentation n’est pas éloignée de celle du Grand Pavois… Il est vrai que les organisateurs prévoient la présence de 800 bateaux et avance un argument de poids : un tiers des bateaux seraient vendus à l’issue des quatre jours de l’exposition !

 

Suzuki : grand nettoyage d’été

Le motoriste japonais poursuit l’opération « Clean up the world ! » (Nettoyez le monde !) qu’il a initiée en 2011. Le 4 septembre dernier ce sont ainsi 32 collaborateurs de Suzuki France qui se sont dévoués pour collecter un maximum de déchets sur les rivages de l’Ile Monsieur, sur la Seine, à hauteur de Sèvres (92). Cette opération écologique a été réalisée en présence de l’apnéiste Stéphane Mifsud, dont Suzuki Marine est le partenaire depuis de longues années. Participant à l’opération, Guillaume Vuillardot, directeur des activités Moto et Marine de Suzuki France a souligné que ce site, avec sa base nautique, est très bien entretenu mais que les déchets ramassés proviennent d’ailleurs et surtout des parkings avoisinants.

 

Charente-Maritime : plus de moyens pour la SNSM

Dominique Bussereau, Président du département de la Charente-Maritime, a exprimé son souhait de donner plus de moyens aux stations SNSM de son département. L’ancien ministre s’y est engagé lors d’une réunion en présence des Présidents de cinq des six stations de la Charente-Maritime (Ile de Ré, Ile d’Aix, Ile d’Oléron, La Tremblade, Royan), s’étant dit prêt à financer tous les besoins permettant de moderniser leurs équipements : radios, radars, caméras thermiques… Le récent drame de la Vendée, la voisine, a marqué les esprits !

 

JeStockeMonBateau : trouvez un bateau-stockeur !

Brice Guintrand et Marine Bagnaud, deux jeunes entrepreneurs, ont eu l’idée de créer un site internet pour faciliter le stockage des bateaux, sachant qu’une fois les vacances terminées, il est préférable de remiser son bateau près de chez soi ou de son lieu de navigation de prédilection. JeStockeMonBateau.fr fonctionne selon les principes de l’économie collaborative, visant à créer un réseau mettant en relation les propriétaires de bateaux avec les possesseurs d’espaces susceptibles de recevoir un ou plusieurs esquifs (terrain, place de port, entrepôt, garage…). Le but est donc de trouver un « bateau-stockeur ». Ce dernier pratiquera un tarif négocié au cas par cas. Une économie pour le plaisancier et une source de revenu complémentaire pour le stockeur (par exemple : 138 €/moins pour une surface de 35 m2). Une appli devrait être lancée l’an prochain. 

 

 

La police allemande s’équipe en Ullman

La création du Dr Ullman, cet ingénieur suédois qui a créé une ligne de sièges pourvus de suspensions afin d’atténuer les impacts en mer formée possède depuis quelques années déjà une réputation internationale. D’ailleurs, la Police maritime allemande a maintenu sa confiance dans la marque Ullman en renouvelant son contrat d’équipement pour les semi-rigides de sa flotte. Ces sièges (modèles Patrol et Biscaya) permettent d’épargner de la fatigue, voire des blessures, aux équipes d’intervention de cette police en mission sur les eaux peut clémentes de la Mer du Nord.

 

Campagne de prévention SNSM sur le littoral

Du 29 juillet au 9 août, la SNSM donne rendez-vous aux familles, et plus particulièrement aux 7-12 ans, sur les plages de la côte Ouest française dans le but de faire de la prévention, à travers des animations dédiées aux premiers secours. La SNSM rappelle une réalité glaçante : les noyades chez les moins de 13 ans ont presque doublé en l’espace de trois ans. On recense 1 650 ces de noyades dont 412 ont entraîné la mort. Cette campagne d’information, en partenariat avec la Macif, se déroulera en 12 étapes de Boulogne-sur-Mer à Arcachon. Calendrier sur : www.snsm.org/tournee-mini-sauveteurs-2019

 

Passer un permis payant pour la pêche en mer ?

Le site ComptoirDesPêcheurs.com lance une alerte au sujet d’un éventuel futur permis payant pour la pêche de loisir en mer. A la base de cette idée, la WWF(World Wild Foundation) et le CNPMEM (Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins). Ceci pour récupérer des informations sur les habitudes de pêche et mettre un place un contrôle par des agents assermentés par des associations ou fédérations. La FFPM (Fédération Française de la Pêche en Mer) est montée au créneau, notamment pour contester les chiffres avancés par la WWF. Le site lance aussi un sondage auprès de ses visiteurs : « pour ou contre le permis payant ? » comptoirdespêcheurs.com