News

Affiche 17 - 20 sur 400 actualitées au total


Thumb_news_news_mercury_joystick

Mercury Marine : un joystick pour les in-boards !

mardi 11 juillet 2017 08:55

Il y a quatre ans, Mercury Marine présentait son système de manœuvre par Joystick (Joystick Piloting), destiné aux hors-bord de sa gamme Verado.

Lire la suite


Thumb_news_news_technohull

Omega 41 ou le luxe à 70 nœuds

mardi 04 juillet 2017 11:32

L’étonnant chantier grec Technohull poursuit son œuvre sur un créneau où la concurrence reste rare, faisant de la haute performance combinée au confort et au luxe, son credo.

Lire la suite


Thumb_news_news-yamaha_f80d

Yamaha : un 80 ch plus performant et plus compact

mardi 04 juillet 2017 11:31

Plus léger et plus compact, malgré son augmentation de cylindrée (1 832 contre 1 596 cm3), le nouveau Yamaha F80 emprunte le bloc du F100, lancé fin 2016.

Lire la suite


Thumb_news_news_stingher_27_gt

Grand tourisme chic avec le Stingher 27 GT

mardi 04 juillet 2017 11:29

Extrapolé du 800 GT qu’il remplace (même carène), le 27 GT présente un cockpit spacieux servi par un design réactualisé, à l’image de la console aux formes travaillées, et des flotteurs en Orca Carbon qui confèrent une touche sportive.

Lire la suite


Services

Affiche 49 - 60 sur 325 brèves au total

Mercury étend son unité de peinture

La qualité de la peinture qui habille les moteurs marins est essentielle pour lutter contre la corrosion en milieu marin. Mercury Marine vient à cet égard d’inaugurer un tout nouveau bâtiment de 15 000 m2. Cette nouvelle installation d’EDP (pour electro-deposition paint) vient doubler la capacité actuelle de l’usine de Fond du Lac (Wisconsin), dans le domaine de la peinture anti corrosion. Mercury Marine rappelle à cette occasion que, depuis 2009, elle a investi plus de 730 millions de dollars (environ 690 millions d’euros) en recherche et développement. « Cette expansion de l’unité EDP est essentielle pour notre évolution à long terme, car ce sont 95 % des pièces et accessoires qui passent par ce processus de peinture » a justifié John Pfeifer, président de Mercury Marine.

Beboats.com : deuxième levée de fonds

Elue start-up de l’année lors du Nautic de Paris 2015, Beboats revendique d’être le premier comparateur mondial en location de bateaux, avec 35 000 offres (138 pays) émanant de professionnels comme de particuliers. Cette plate-forme internet permet de comparer et de réserver, en ligne, à partir d’un réseau de franchisés, dont les managers sont installés dans une dizaine de pays. Après un premier investissement de 500 000 €, en début d’activité, Sailing Invest va transmettre un second versement du même montant pour permettre, notamment, l’ouverture de bureaux aux Etats-Unis et au Canada.

Kerboat lave plus blanc !

Start-up bretonne fondée en 2015, Kerboat Services, société de nettoyage de bateaux et de services aux plaisanciers, a été retenue pour la mise en valeur de certains bateaux exposés dans le cadre de plusieurs salons nautiques, dont celui de Düsseldorf. Un signe de reconnaissance de la part des toutes ces marques, à l’endroit de la petite entreprise lorientaise qui offre une palette de prestations complète : nettoyage intérieur et extérieur, hivernage et sortie d’hivernage, conciergerie nautique, convoyage, mise à disposition de skippers… www.kerboat.com

Servaux intègre le réseau AD

Le réseau Accastillage Diffusion s’agrandit ! Créée en 1912, la société Servaux vient de signer un partenariat pour l’ouverture d’un shipchlander sur le port de l’Estaque, à Marseille. Bien connu des plaisanciers, Servaux dispose d’un magasin de 240 m2, d’une marina (places disponibles à sec ou à flot), d’un atelier mécanique et d’un parking privatif. Déjà partenaire de grandes marques du secteur (Suzuki, Zodiac Nautic, Bavaria, Fjord), Servaux s’associe avec le leader de l’accastillage pour satisfaire au mieux les besoins de ses clients.

Le catalogue AD bientôt dans les bacs

Le nouveau guide d’Accastillage Diffusion sera dans les bacs dès le 4 mars ! Cet ouvrage de référence dans le domaine de l’équipement pour bateaux de plaisance est une sorte de « bible » annuelle épaisse de 440 pages illustrées, tiré à 200 000 exemplaires ! Avec 12 000 références, classées par thèmes, dont 700 nouveaux produits, le guide AD ne devrait pas décevoir celui qui cherche à réparer ou offrir quelques extras à son pneumatique !

Voile : les records tombent !

Les records sont faits pour être battus, dit-on… Les skippers de course au large semblent appliquer cette devise à la lettre. Cette saison 2016-2017 restera sans doute dans les annales, avec les exploits de Thomas Coville, effaçant celui du tour du monde en solitaire (fin décembre), celui d’Armel Le Cléac’h explosant le record du Vendée Globe (janvier), sans parler de la performance accomplie par Francis Joyon et son équipage, avec un nouveau record dans le Trophée Jules Verne (janvier aussi). Bravo les « voileux » !

Le catalogue VDM est disponible

Vidal Diffusion Marine, fameux équipementier basé à La Garde (Var) qui fête ses 30 ans d’existence, publie son nouveau catalogue. Avec pas moins de 900 pages d’équipements et de pièces dédiées au nautisme, la 26ème édition de ce guide d’achat est l’un des outils de référence, que ce soit pour le plaisancier ou le professionnel. www.vidalmarine.com

A ne pas manquer : le Salon de la pêche en mer !

Les fondus de la canne et du moulinet attendent le grand rendez-vous annuel nantais avec impatience ! Le Salon de la Pêche en Mer se tiendra les 3, 4 et 5 mars au Parc des Expositions de Nantes. Les amateurs de pêche en mer, à bord de semi-rigides, ne manqueront pas de visiter les stands Brig, Mercury, Valiant et Zeppelin. Et bien sûr, toutes les grandes marques d’électronique de navigation et d’équipement de pêche seront présentes, avec de nombreuses mises en situation de leur matériel (animations et démonstrations).

Furuno : un nouveau logiciel pour NavNet

Le fabricant japonais donne un coup de boost à sa gamme de combinés NavNet TZtouch2, avec la commercialisation d’un nouveau logiciel, le Soft V4 .01. Cette nouvelle version est compatible avec plusieurs nouvelles fonctionnalités importate telles que l’application NaNet Remote, l’Echo Trail et l’Echo Average, le réseau de contrôle et de surveillance numérique Czone. Elle permettra, entre autres, de bénéficier d’un écran déporté sur tablette et smartphone iOs et Android.

Navily monte en puissance

Lancée il n’y a pas encore trois ans par une start-up niçoise, l’application Navily a déjà séduit plus de 25 000 navigateurs. Une progression impressionnante si l’on compare aux 3 000 utilisateurs des débuts. Rappelons que Navily permet aux plaisanciers de « partager » près de 5 000 mouillages au sein desquels 115 ports partenaires, auprès qui réserver une poste d’amarrage, que ce soit à travers la Manche, l’Atlantique ou la Méditerranée. Pour la saison 2017, l’équipe de Navily va développer son partenariat avec deux nouveaux pays : la Grande-Bretagne et la Croatie. L’application elle aussi évolue, les responsables de Navily établissant un bilan interactif à la fin de chaque saison avec les autorités des ports partenaires et les utilisateurs.

Simrad : un pilote auto pour petites unités

Le constructeur norvégien revendique être le leader mondial en matière de technologies appliquées aux pilotes automatiques. Il lance d’ailleurs une nouvelle gamme destinée aux navires de moins de 35 pieds, pouvant fonctionner avec des moteurs hors-bord ou in-board. Le système AP44 est équipé d’un écran de contrôle de 4,1 pouces au look high-tech. Il gère plusieurs séquences de pilotage tels que le virage automatisé, la conduite sans dérive ou le suivi de sonde. Prix : 659 € + calculateur NAC2 1 019 € + écran digital 574 € + télécommande filaire 384 €.

La FIN reprend l'organisation du Nautic

Les décisions vont bon train à bord de l'élégante péniche parisienne de la Fédération des Industries Nautiques ! Il n'y a pas deux jours, nous annoncions le divorce entre la fédé et Reed Expositions, son prestataire depuis 30 ans, concernant l'organisation du plus grand des salons nautiques français. Aujourd'hui, la FIN fait part de la création de sa filiale "Nautic Festival SA", dédiée à l'organisation des salons nautiques, avec à sa tête, Alain Pichavant, qui vient de quitter Reed où il remplissait le même rôle. L'occasion pour la FIN de rappeller l'importance des principaux salons nationaux (Paris, Cannes et La Rochelle) qui, selon elle, permettent de réaliser 70% des ventes du marché français.