Essai Northstar 155 RT

Déjà un vrai bateau

Moins de cinq mètres mais une présence sur l'eau qui assure… Les gros flotteurs donnentune belle stabilité à ce petit semi-rigide, au détriment de la surface utile. Pour autant, le 155 RTn'en propose pas moins quatre vraies places assises et de nombreux rangements.

Texte et photos Philippe Leblond


 9 820 € sans moteur (tarif 2007)
 4.8 m
 8
 29 nds avec Yamaha 50 ch 2T

Suzuki-gif-540x145
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 60 Juillet/Août 2007




Fabriqué en Turquie à partir d'une conception italienne, le 155 RT, comme tous les modèles de chez Northstar, possède un flotteur en CR/CSM venant de chez Pennel & Flipo. Un gage de robustesse et de bonne tenue dans le temps. Ce flotteur gris est d'ailleurs assez imposant pour un semi-rigide de cette longueur, avec 50 cm de diamètre presque constants. Voilà qui assure une belle stabilité à l'arrêt et autorise huit personnes à bord ou une charge utile de 720 kg. Cette grosse flottabilité permet aussi de monter un hors-bord de puissance supérieure à la moyenne avec 90 ch, là où les concurrents sont homologués pour 70 ch. En revanche, déjà plutôt étroit pour sa longueur, le 155 RT se retrouve avec une surface de cockpit assez réduite. Un handicap qui pénalise un peu la circulation à bord, d'autant que Northstar a opté pour une console assez large…Nous allons voir que cet inconvénient, qui concerne les déplacements à bord, n'empêche pas le 155 RT de proposer un aménagement confortable pour une petite famille. Nous pensons en premier lieu aux places assises. La banquette de pilotage offre deux places, et son dossier rabattable, doté d'un épais capitonnage, rehausse l'assise, un peu à la manière d'un leaning-post, proposant une bonne position de conduite. Le petit siège situé devant la console présente une assise un poil moins large, mais qui peut convenir pour deux enfants. La mousse de la sellerie, quoique un peu molle, s'avère dans les deux cas assez confortable. Autre avantage dans le cadre d'une utilisation en famille ou en équipage, la présence de rangements de bonne capacité. C'est le cas du coffre de la banquette de pilotage qui, malgré la présence du réservoir fixe en polyéthylène de 58 litres, peut recevoir le sac de sécurité et le gonfleur. On trouve aussi deux coffres dans la console, celui du bas étant accessible après le démontage de deux papillons en inox et basculement de la partie haute : pas très pratique. à l’avant, le coffre rapporté est surtout destiné au mouillage. Toutefois, le solarium qui présente une surface satisfaisante, grâce à deux panneaux amovibles, ne pourra trouver place dans les coffres. Si l’on part pour une partie de pêche, il est donc conseillé de le laisser à terre… La petite delphinière en polyester possède un grand taquet inox mais pas de davier. On ne trouve pas plus de guide de mouillage ou de protection antiragage à cet endroit. Il faudra donc prendre des précautions lors des manutentions de la chaîne. Autre lacune, l’absence d’une échelle de bain alors que deux petites plates-formes antidérapantes encadrent le bac moteur… Les qualités dévoilées lors de cette revue de détail du 155 RT ne seront pas trahies par son comportement nautique, bien au contraire ! Maniable, vivant, précis, et sain dans ses évolutions, le petit Northstar procure à la fois du plaisir au pilote et un sentiment de sécurité à l’équipage. Difficile toutefois de porter un jugement définitif sur sa faculté à bien passer la vague, car le jour de notre essai, le Golfe de Saint-Florent était particulièrement calme… Cela dit, à la croisée de sillages de vedettes qui sillonnaient les alentours, la carène du 155 RT a fait preuve d’un équilibre imperturbable, et d’une certaine souplesse à l’impact. Relativement rapide à déjauger, grâce à un cabrage modéré, le Northstar se montre parfaitement docile dans les virages, quel que soit le rayon de giration. En performance, bien qu’il suffise dans le cadre de la promenade, le 50 ch est loin de pousser la carène dans ses retranchements. Au point que l’on se verrait bien avec 70 ch, voire 90, sur le tableau arrière. Mais au final, ce petit ensemble tire bien son épingle du jeu pour un budget qui excède à peine les 15 000 euros.

.



photo Northstar 155 RT


photo Northstar 155 RT





Maxi_05052008-161944aime_northstar
Maxi_05052008-161944perf_northstar