Essai Valiant Patrol 650

Attachez vos ceintures !

Voilà un semi-rigide que l'on prend plaisir à piloter. Sa carène est à la fois efficace, confortable et véloce. Le cockpit est délibérément conçu pour le baroud, et il serait mal venu de reprocher au Patrol de ne pas offrir un matelas pour la bronzette, puisque ce bateau est destiné à une clientèle professionnelle. De quoi rendre jaloux les plaisantiers...

Texte et photos Philippe Leblond


 n'est plus au catalogue
 6.5 m
 19
 48,5 nds avec Mercury 225 ch Optimax 2T

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 52 Mars/Avril 2006




L'aiguille du compte-tours pointe sur la graduation 5 250 tr/mn, tandis que l'écran LCD de notre GPS portatif varie de quelques dixièmes de nœuds autour de 48,5 nds… Le Patrol décolle au rythme des crêtes formées par un léger restant de houle. Dans les sauts, l'assiette reste légèrement positive et la reprise de motricité à la réception excellente. La puissance développée par le 225 Optimax mord dans la mer instantanément, à chaque remise de gaz. Quel régal ! Il est vrai que le puissant Mercury deux temps à injection directe basse pression trône sur une chaise en acier. Cette dernière permet à l'hélice d'aller travailler, une cinquantaine de centimètres au-delà du flux liquide perturbé par le tableau arrière, dans une eau plus dense. Elle a aussi pour avantage un montage plus élevé du moteur, réduisant la traînée hydrodynamique de l'embase. Le résultat est là : 48,5 nds, et encore avec de ma part, un réglage de trim un peu timide, Max Gamara, directeur technique Marine Power France, m'ayant assuré avoir dépassé les 54 nds ! Il est vrai que, dans le cadre d'une réunion « presse et concessionnaires », je n'ai pas gardé le bateau en main bien longtemps… Et de fait, le régime moteur est resté loin du maxi constructeur (5 750 tr/mn), sans doute aussi en raison d'une hélice au pas long (Mirage 23 pouces). En tout cas, à cette vitesse, le Patrol fait preuve d'une stabilité rassurante et la souplesse conférée par le V prononcé de la carène rend la navigation confortable. Un confort qui devrait même aller croissant avec un chargement plus important, puisque lors de notre prise en main, nous n'étions que deux à bord. Par contre, il faut impérativement trimer un minimum en positif, sinon, comme souvent les bateaux de sport à coque en V profond, le Patrol navigue avec une légère gîte bâbord… En virage, il se montre aussi à son avantage, gîtant franchement pour virer dans un rayon court, mais au détriment de la motricité qui ne suit pas complètement. Il convient donc de remettre les gaz progressivement pour ne pas déclencher de ventilation… Nous le disions plus haut, le programme du Patrol n’est pas vraiment axé sur le farniente et le pique-nique. Pas plus de solarium que de coin repas à bord… L’espace est essentiellement dévolu au bolster du pilote, à la console et aux sièges jockey (quatre à six places en avant de la console). Ceux-ci ne laissent qu’un étroit passage vers les apparaux de mouillage : un davier sans vis de blocage (impossible de laisser l’ancre à poste), une impressionnante bitte d’amarrage et une baille à ouverture verticale, moulée dans le pont. Pour le reste, Valiant a fait simple : antidérapant projeté, de couleur « gris armée », coordonné aux flotteurs et aux sièges, bolster monoplace (pourquoi pas bi ?) offrant une bonne position debout mais pas idéale assis (manque de place pour les genoux), console au dessin basique, manquant d’espace pour intégrer l’électronique de navigation, pas de banquette arrière… Mais, pour autant, rien d’anormal compte tenu de l’identité « utilitaire » du Patrol. Si l’on peut lui adresser une critique, c’est de manquer de capacité de rangement, malgré les coffres des sièges jockey, de la console et du tableau arrière, ce dernier contenant le réservoir d’huile. Un bon point en revanche pour les doubles saisines en corde, et les nombreuses bandes de renforts sur la face supérieure des flotteurs, réalisés en Polyuréthane. Un tissu plus coùteux que le PVC des Vanguard, mais réputé plus costaud. Marché professionnel oblige ! .



photo Valiant Patrol 650


photo Valiant Patrol 650





Maxi_15052008-124252perf