Essai Valiant V 520 Limited

En navigation

Le V-520 ayant été victime d'une avarie, nous n'avons pu sortir en mer à ses commandes. Cela dit, nous connaissons les qualités nautiques du "Cinq-Vingt", relatées dans notre essai paru dans Pneu Mag 42. Il y est dit en substance que le comportement est sain, malgré un avant un peu léger (mais le réservoir fixe placé sous la console n'existait pas), que la carène soulage bien et défléchit efficacement les embruns ("nous sommes rentrés au port bien au sec"), que le bateau est "maniable et accrocheur en virage". En revanche, avec le F50 (le même que celui du V-520 que nous n'avons pu essayer), nous pointions le doigt sur le manque de nervosité au déjaugeage, avec un "cabrage prononcé". En gros, un 60 ch, ou un 75 ch, semble s'imposer, surtout dans l'optique du ski ou du wake.

Texte Philippe Leblond – Photos Philippe Leblond et DR


 n'est plus au catalogue
 5.2 m
 9
 31.6 nds avec Mercury 50ch EFI 4T

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 65 mai/juin 2008




.






Maxi_11112008-112738v-520-4 Maxi_11112008-112738image_1