Essai Valiant 540 Comfort

Cap sur l'Italie…

C'est sur le Lac Majeur (symbole de l'Italie oblige) que Brunswick (Mercury Marine) a présenté, à la presse, sa nouvelle gamme Valiant. Le groupe américain a conclu un accord de partenariat avec l'italien Arimar pour la production d'une série de modèles remplaçant les Vanguard, jusque-là construits au Portugal. Nous avons pu prendre la barre de ces Valiant sauce spaghetti…

Texte Philippe Leblond – Photos Philippe Leblond


 n'est plus au catalogue
 5.33 m
 0
 33,6 nds à 5 800 tr/min
Banniere_axa

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 85 Septembre/Octobre 2011



Remaniée par deux fois lors des trois dernières années, la gamme Vangard vient de prendre un virage plus radical. La production de cette série-phare du chantier portugais, propriété de Brunswick Marine, a été délocalisée en Italie, chez Arimar, tandis que le chantier du Portugal continuera de fabriquer les gammes Dynamic, DR et Patrol. Notez que l'accord passé avec Arimar va plus loin qu'une simple délocalisation puisque ces Valiant sont entièrement nouveaux et sont élaborés à partir des coques des modèles Scuba. "Le marché du semi-rigide évolue très rapidement, a justifié Ferruccio Villa (Vice-président de Marine Power Europe) lors de la conférence, et nous voulions donner aux Valiant un design plus actuel, avec plus d'espace intérieur, des tubes à diamètre progressif et un assemblage dans la longueur, à l'italienne. Pour réussir au plus vite cette transformation, nous sommes arrivés à la conclusion que cette synergie avec Arimar, chantier très expérimenté dans la construction en PVC, pouvait être la bonne solution." Vite, c'est le mot, puisque l'accord entre les deux firmes n'a été signé que le 19 avril dernier !
Si les tubes et l'assemblage des nouveaux Valiant seront réalisés par themosoudure dans l'usine Arimar en Italie (comme le montage des moteurs et des packs électroniques), les coques seront construites dans une usine tunisienne, sous la responsabilité de techniciens italiens. Cette nouvelle gamme de loisirs, devrait rapidement compter huit modèles de 5 à 7,60 m, répartis en deux lignes : Sport (500 et 540) et Comfort (500, 540, 580, 630, 690 et 760). Le lancement officiel de ces Valiant "new look" aura lieu au Grand Pavois (La Rochelle), dans quelques jours. Dernière précision, les six modèles de la gamme Comfort seront proposés avec des tubes Hypalon, mais intégreront la marque Black Fin, sous la dénomination "Classic", devenant son entrée de gamme, les "Elegance" étant promus ligne haut de gamme.
C'est la version familiale du modèle Sport. Son cockpit se fait plus accueillant avec un solarium à l'avant pour savourer les haltes dans les criques, ainsi qu'une console plus généreuse, apportant un supplément de rangement pour les affaires de l'équipage et un tableau de bord plus spacieux.
Bien que construit sur la même carène que le 540 Sport son comportement est bien différent. Pourtant propulsé par un moteur plus puissant de 20 chevaux (Mariner 80 ch), le 540 Comfort affiche un comportement beaucoup plus homogène et se montre nettement plus efficace au déjaugeage et en accélération. Vivant mais docile, il distille un vrai plaisir de pilotage. La recherche de la vitesse maxi, avec le concours du trim, n'engendre qu'un léger roulis tout à fait normal. Il faut aussi ajuster le réglage de trim pour éviter un peu de marsouinage à mi-régime. À l'attaque dans les virages, le Valiant se montre rassurant, traçant des courbes régulières et faisant preuve d'une grande maniabilité, tout en subissant une légère glisse qui ne lui fait pas perdre sa précision. Par contre, lorsqu'on raccourcit le rayon de giration à l'excès, l'hélice se met à ventiler.



photo Valiant 540 Comfort


photo Valiant 540 Comfort





2
3