Essai Valiant 500 Classic

Plus de chevaux SVP !

Il n'aura pas fallu longtemps à Valiant pour recomposer une gamme plaisance attractive, après l'abandon de son usine portugaise, au profit de son partenariat avec Arimar. Nous avons eu la chance de pouvoir tester, dans la houle du Cap d'Agde, les cinq nouveaux modèles de la série Classic. Etat des lieux.

Texte et photos Philippe Leblond


 18 100 € avec Mercury 50 ch 4T (tarif 2016)
 5.01 m
 8
 24,1 nds avec Mercury 40 ch 4T
Banniere_axa

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 93 Janvier/Février 2013



Après la présentation l'an passé, des séries Comfort et Sport puis, plus récemment, des deux Fishing 630 et 760 au Grand Pavois de La Rochelle, c'est au tour de la gamme Classic d'avoir les honneurs de la presse nautique. Organisés à partir de l'immense port de plaisance de Cap d'Agde, ces essais en mer nous ont permis de mieux faire connaissance avec les Valiant que nous avions pu découvrir sur le terre-plein du Grand Pavois, en septembre. Des modèles élaborés à partir de carènes Arimar (gammes Stile et Premium). Entre la gamme Comfort et la nouvelle gamme Classic, la différence réside dans l'adoption de flotteurs à tissu élastomère (de type Néoprène/Hypalon), en lieu et place du plastomère (PVC de Melher Haku). Le choix de Valiant, s'est porté sur de l'Orca 1 100 décitex (500, 550 et 580 Classic) ou 1 670 décitex (630 et 685 Classic), une référence en la matière.
Déjà pourvus de nombreuses places assises et de surfaces de bain de soleil, les Classic, conçus pour les sorties en famille ou entre amis, se voient proposer de nombreux équipements bien en phase avec le programme visé, à dominante de balade, baignade et farniente. Pour ce qui est nos bateaux d'essai, dotés d'aides électroniques à la navigation, sachez que celles-ci n'en figurent pas moins sur la liste des options. Il est cependant bien tentant d'y céder car, ainsi pourvus, ces Valiant sont vraiment complets pour répondre au mieux à leur cahier des charges.
Avant de vous laisser découvrir le résultat de ces essais, précisons que toutes nos mesures de performances ont été réalisées par des conditions météo favorables et sur un plan d'eau lisse, à savoir dans le vaste avant-port de Cap d'Agde, grâce à la compréhension et à la permission du capitaine du port, que nous remercions au passage. Sur un plan plus technique, précisons que la hauteur de montage moteur était de type "plaisance" (trou n°3), pour tous les bateaux de l'essai.
Au ponton :
C'est le plus petit de la nouvelle gamme Classic, mais il n'en possède pas moins la même largeur intérieure que le 550. Sa console de pilotage décalée à tribord est un bon choix pour privilégier un large passage à bâbord plutôt que deux passavants étroits. Il possède également le même poste de pilotage (console et siège) avec une banquette dont le dossier rabattable vers l'arrière peut servir de petit solarium pour deux jeunes enfants (101 cm x 77 cm) utilisable dans la largeur. Nettement plus spacieux, celui de l'avant peut accueillir deux adultes grâce à sa rallonge amovible et légère à manipuler (polyester). Malgré la présence des réservoirs d'essence (standard) dans le bas de la console et d'eau (pour la douchette optionnelle) dans le coffre de la banquette, le 500 Classic offre néanmoins un volume de rangement acceptable, notamment grâce à son grand coffre avant. Autre bon point, la baille à mouillage est indépendante, et son couvercle doté d'un passe-bout. Au plan de l'accastillage, on note aussi la présence d'un simple taquet coinceur à la proue, ainsi que d'une échelle de bain sans plate-forme au tableau arrière, mais il ne propose pas l'option mât de ski, à la différence de tous les autres Classic.
En navigation :
Sur ce plan, il n'y a pas grand-chose à reprocher au plus modeste des Classic, si ce n'est le manque de chevaux (40) installés sur son tableau arrière, pour cet essai. Un peu laborieux au déjaugeage (cabrage prononcé), mollasson en accélération, et limité en vitesse maxi (24 nœuds), le 500 Classic n'en reste pas moins agréable à barrer. Sain, homogène, il passe sans encombre dans la belle houle résiduelle du Cap d'Agde (80 à 200 cm), réagissant docilement aux réglages de trim, montrant un bon équilibre dans les sauts et une certaine souplesse à la réception. En virage, RAS, ce petit semi-rigide enroule avec précision les courbes larges ou serrées, sans perte de motricité. Considérant la différence de poids (seulement 14 kilos de plus), nous opterions sans hésiter pour le 50 ou le 60 ch EFI (250 cm3 de plus) qui permettrait d'abaisser de deux ou quatre kilos par cheval le rapport poids/puissance assez défavorable affiché avec le 40 EFI, ce dernier risquant de se révéler très juste dans l'optique d'une pratique familiale.



photo Valiant 500 Classic


photo Valiant 500 Classic


photo Valiant 500 Classic


photo Valiant 500 Classic





PRINCIPALES OPTIONS :COMPAS F-50 : 110 € - BIMINI : 390 € - DOUCHETTE DE PONT: 540 €




V500