Essai Sun Marine SD 360 (SM360)

Le plaisir sans permis

Propulsé par un 6 chevaux, ce petit pneumatique pliable à plancher alu est utilisable sans permis. Stable et doté d'une bonne capacité à la charge, il peut convenir à une petite famille désireuse de s'initier au motonautisme. Avec l'obligation de naviguer dans des zones protégées.

Texte et photos Philippe Leblond


 1 681 € sans moteur (tarif 2015)
 3.6 m
 5
 11,2 nds avec Honda 6 ch 4T
Banniere_axa

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 70 mars/avril 2009




Construit en Chine, les Sun marine ont fait leur apparition sur le marché hexagonal, il y a trois ans. La gamme comprend de nombreux modèles à fond souple (de 1,60 m à 7 m), proposés avec différents types de planchers (bois, aluminium, gonflable, lattés) et des annexes semi-rigides (de 2,70 m à 3,30 m). Les flotteurs de diamètre constant sont, comme pour la plupart des productions chinoises, en plastomère (PVC). Le modèle que nous avons essayé était doté d'un plancher en aluminium, rigidifié par des longerons du même matériau et une quille gonflable, en guise de colonne vertébrale. Facile à transporter dans le coffre d'un petit break, ou même celui d'une berline, ce petit canot, léger et simple à monter, est l'outil idéal pour s'affranchir d'une remorque ou d'une place de port, et changer de lieu de navigation à sa guise. Ce Sun Marine est fourni avec un banc de nage, deux avirons qui viennent se fixer sur des petites dames de nage rabattables (mais en plastique !), un gonfleur à pied, une mallette de réparation, un support de nourrice avec sangle, et son sac de transport. La qualité de la finition n'est pas le point fort du SD-360, qui présente des saisines en sangles un peu "chiffonnées", et des flotteurs dont la coupe et l'assemblage ne sont pas rectilignes. Cela dit, on ne voit pas de défaut de collage, et la structure semble supporter la pression de gonflage réglementaire sans broncher. La tonalité bicolore lui donne une apparence sympathique et l'on note surtout la surface importante du plancher malgré des flotteurs de bon diamètre. Ce canot est d'ailleurs homologué pour cinq passagers, ce qui est dans la norme pour une unité aussi courte. Bref, de quoi embarquer une petite famille vers les plages ou criques confidentielles du littoral, sa légèreté et son tirant d'eau quasi nul lui permettant d'investir des endroits inaccessibles aux bateaux plus gros. Précisons que le SD-360 qui nous a été confié pour l'essai a été "customisé" par son propriétaire qui a revêtu le plancher d'un tapis synthétique couleur gazon, et a installé sous le banc de nage amovible, une boîte de pêche de sa fabrication, et quatre supports de cannes, dont deux sur le tableau arrière.

Capable de supporter un hors-bord de 20 ch, le SD-360 que nous avons testé était équipé d'un Honda 6 ch, une puissance qui ne nécessite pas l'obtention du permis. Autant dire qu'il ne faut pas attendre de cet ensemble des performances et un pilotage sportif. Cela n'en demeure pas moins un bon petit pneu de promenade, qui permet de naviguer déjaugé, à condition de ne pas être plus de deux à bord. Il est facilement maniable avec sa barre franche douce et précise, et doit être capable, grâce à la rigidité de son plancher et au petit V de sa quille gonflable, d'affronter le petit clapot qu'on peut rencontrer dans les zones de navigation protégées (baies, estuaires, rias). Toutefois, pour vraiment naviguer en famille et profiter d'une vitesse de croisière de 12 nds, il faudra opter pour un 15 ch. Tracter les enfants en wake deviendra possible..



photo Sun Marine SD 360 (SM360)


photo Sun Marine SD 360 (SM360)





Maxi_09092009-105245image_2 Maxi_09092009-105245image_3