Essai Avon Grand Tender 850

Service haut de gamme

Cette annexe de yacht grand format est la plus imposante de chez Avon. Et elle met les petits plats dans les grands pour offrir un service de pointe à ceux qui seront de passage à son bord, sans oublier le premier intéressé : le pilote. Comportement marin irréprochable va ici de pair avec le sens du service bien fait.

Texte et photos Philippe Leblond


 68 990 € sans moteur
 8.5 m
 15
 45,2 nds avec 2 x Mercury Verado 225 ch 4T

Suzuki-gif-540x145
Orca-logo_rvb

Essai paru le 09/03/2018

Fiche technique

Longueur 8,5 m
Largeur 3,0 m
Diam. maxi des flotteurs 60 cm
Nbre de compartiments 7
Puissance maxi 2 x 225 ch (331,2 kW)
Puissance conseillée par Pneumag 2 x 200 ch - 2 x 225 ch
Poids sans moteur 1600 kg
Rapport poids/puissance 4,8 kg/ch (avec le moteur de l'essai)
Nombre de personnes 15
Couchage 0
Charge utile 2130 kg
Matériau flotteurs CR/CSM Orca 1 670 décitex
Capacité carburant 600 l
Catégorie CE B
Constructeur Avon Marine / Zodiac Nautic (92 - Sèvres)
Importateur Réseau de concessionnaires
Droits annuels sur la coque 105
Droits annuels sur le(s) moteur(s) 630



Cette silhouette de 8,50 m ne vous est sans doute pas inconnue, puisque, pour son tender haut de gamme, Avon utilise le châssis du Zodiac Pro 850. Rien de surprenant, puisque la marque britannique est, depuis de nombreuses années déjà, la propriété du groupe Zodiac, comme peut l’être Bombard. On n’est donc pas vraiment dépaysé lorsqu’on embarque à bord du Grand Tender 850, bien qu’Avon lui ait donné un style plus cossu et greffé de nombreux équipements, en accord avec son statut de navette pour superyachts. Voyons plus en détail de quoi il en retourne…  



Au ponton



Le premier élément qui retient l’attention c’est la présence, au centre du cockpit (même s’il est déporté légèrement vers tribord), d’un poste de pilotage en provenance directe de chez Ullman, grand spécialiste de l’ergonomie pour la navigation en mer formée, avec une console très large et très protectrice et deux sièges à selle jockey et amortisseur. Autre motif, plus banal, la présence à la poupe d’une longue banquette en U à même de fournir les nombreuses vraies places assises inhérentes à la fonction du tender. Il est possible d’y prendre place à six (huit en se serrant), sur une belle sellerie à effet textile, tout en bénéficiant d’un confortable dossier. En outre, il est possible de transformer l’endroit en une grande dînette, à l’aide d’une table optionnelle. Ce qui vaut au GT 850 l’a possibilité d’outrepasser son simple rôle d’annexe, en donnant l’opportunité à l’équipage de partir profiter des beaux mouillages environnants. Le socle de la banquette comporte bien sûr un volume de rangement intéressant. Le pont avant offre lui aussi quelques places assises sur le matelas du solarium, et permet à l’occasion de s’allonger pour une séance UV. Là aussi, le socle contre-moulé offre de belles possibilités de stockage, notamment planche de wake ou skis pour lesquels le mâtereau de poupe, à même de supporter antennes et feu de mouillage, possède un anneau de traction haut placé. Les éventuels amateurs de baignade n’ont pas été oubliés non plus, mais l’accès aux petites plates-formes et à l’échelle n’est pas des plus aisés. Une critique qu’on peut aussi adresser aux deux taquets inox, situés derrière le dossier de la banquette… Par contre, en matière d’accessibilité à bord, Avon a bien fait les choses, avec deux marches en teck et une perche inox pour offrir une prise à ceux qui embarquent lorsque le bateau est parallèle au quai ou à la plage arrière du yacht. Signalons, élégance oblige, que l’intégralité du pont est revêtue de teck massif. Dans le domaine du style, on peut regretter l’apparence vieillissante des flotteurs à sections apparentes à la proue, ainsi que leur extrémité en cône d’un autre âge. Plus prosaïquement, les quatre gros vide-vite devraient assurer la vidange du cockpit en un temps record. En l’absence de taquet à la proue, les bouts sont confiés à un mât de traction se terminant en bitte d’amarrage.



Reste un morceau de choix : le poste de pilotage. Comme nous l’avons laissé entendre plus haut, pilote et copilote jouissent d’un confort et d’une protection remarquables avec les accessoires Ullman. Mais, ce qui surprend à la barre de l’Avon, c’est son tableau de bord hyper équipé. Dans le but d’améliorer la sécurité et le contrôle de la marche du bateau, plusieurs accessoires high-tech ont été montés : démarrage sans clé via les empreintes digitales, smartphone ou cartes sans contact, attribution de bracelets coupe-circuit Bluetooth à tous les passagers, ordinateur de bord permettant de contrôler en temps réel sur Internet la géolocalisation, la vitesse moyenne, le temps de marche des moteurs, réception sur smartphone des alertes en cas d’intrusion à bord, de tentative de vol ou de déplacement non autorisé du bateau (Geofencing)… Sur le plan du pilotage aussi, l’Avon GT 850 cumule les équipements de pointe (Mercury) : trim automatique (Activ Trim), manœuvres par joystick (Joystick Piloting) et ancre virtuelle (Skyhook).  



Malgré toute cette technologie, un bémol tout de même : l’absence d’un simple vide-poches… Mais, tel quel, ce tender a tout pour endosser un autre rôle : celui d’un élégant semi-rigide de plaisance, à part entière.



En mer



La carène du Zodiac Pro 850, on la connaît bien pour ses qualités nautiques au-dessus de la moyenne. V profond passant en souplesse dans le gros clapot ou en mode sport, en sautant la houle sans perte d’équilibre, virages sportifs avec guidage précis et grip régulier, reprises énergiques en sortie de courbe, déflexion des embruns efficace… Toutes qualités que l’on retrouve aux commandes de l’Avon GT 850… Autant dire qu’aux allures de croisière (entre 3 500 et 4 500 tr/min), ce dernier gomme en grande partie le clapot de 50 à 70 cm rencontré dans la baie de Cannes. A des vitesses de 22,7 nœuds et de 30,6 nœuds, il apprivoise la mer avec une belle facilité, tandis que les puissants Verado font entendre un ronron grave qui n’oblige pas à hausser le ton pour converser à bord. Avec 45,2 nœuds en pointe, malgré un plan d’eau pas idéal, la performance est satisfaisante, sachant que le gros réservoir de 600 litres de carburant était presque plein (510 litres) lors de notre essai. Reste que 2 x 225 ch étant la puissance maxi, il ne faudra pas retirer trop de chevaux pour exploiter comme il se doit cette belle carène. Avec 2 x 200 ch, on devrait encore être très bien, mais avec un seul moteur (300 ch maxi) et avec un équipage nombreux ou le plein d’essence, il faudra dire au revoir aux 40 nœuds. Sur le plan des rendements, nous avons enregistré 0,34 mille par litre à 4 500 tr/min (30,6 nœuds) et 0,45 mille par litre à 3 500 tr/min (22,7 nœuds). Cette seconde valeur, sans doute proche de l’allure la plus économique, laisse entrevoir une autonomie d’environ 250 milles. De quoi faire une petite escapade continent/Corse dans la journée (quatre heures dans chaque sens) et sans ravitailler. Un chiffre a également retenu notre attention : 3’’3 seulement pour passer de 0 à 20 nœuds. Un record !   



 



 



photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850


photo Avon Grand Tender 850





Qualité de réalisation        

Comportement          

Performances      

Equipement        

Adéquation programme      

Rapport qualite/prix      

Le comportement marin exemplaire
L'agrément de pilotage
La polyvalence d'utilisation
Le niveau d'équipement avec la touche high-tech
La présentation soignée
Les flotteurs à pans coupés
L'absence de mains courantes sur les flancs de la console
L'échelle de bain non coffrée
Les plates-formes de bain exiguës
Les taquets arrière mal placés

Face a la concurrence…

Modéle 75 Charter Tempest 900 Work Smeralda 280
Marque BSC (Italie) Capelli (Italie) SeaWater (Italie)
Imporlation Réseau de revendeurs Yamaha Motor France (95 - Saint-Ouen l'Aumône) Réseau de revendeurs
Longueur 7,48 x 3,19 m 8,80 x 3,21 m 8,50 x 3,40 m
Nb de personnes 24 22 20
Matériau flotteur CR/CSM CR/CSM CR/CSM
Prix 44 040 € (sans moteur) 99 480 € avec 2 x Yamaha 200 ch 84 000 € (sans moteur)
PERFORMANCES
Vitesse maxi 45,2 nds à 6 000 tr/min
Vitesse de croisière rapide 30.6 nds à 4 500 tr/min
Vitesse de croisière economique 22,7 nds à 3 500 tr/min
Temps de jaugeage 3,6 secondes
Accélération de 0 a 20 nds 3,3 secondes
Vitesse minimale d’hydroplanage 13,2 nds à 2 600 tr/min
Consommation en usage courant (estimation) 44 l/h
Autonomie en usage courant (estimation) 12 h 15 min
Hélice de l'essai inox 3 pales