Essai Joker Boat Clubman 22

Sans fard et sans reproche !

Dans le style classique de la gamme Clubman, ce nouveau 6,70 m dédié à un programme familial signe un "sans faute" en matière de confort, de qualité de fabrication et d'agrément de pilotage. Cerise sur le gâteau, il est exonéré du droit annuel de francisation !

Texte et photos Jacques Anglès


  34 800 € sans moteur (tarif 2016)
 6.7 m
 15
 42 nds avec 150 ch Yamaha 4T
Banniere_axa

Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 83 Mai/Juin 2011



Depuis 35 ans, le chantier milanais Joker Boat trace son sillage dans le haut de gamme des marques transalpines. Ses trois gammes partagent la même qualité de fabrication, avec des concepts différents : légèreté et simplicité pour les Coaster, confort et classe pour les Clubman, design d'avant-garde et performances pour les Wide. Le nouveau Clubman 22 vient compléter la famille des Clubman qui rassemble dix autres modèles entre 5,60 m et 9 m. Son grand cockpit "trois-zones" est un modèle du genre, avec six à sept places assises dans le sens de la marche, deux solariums, de grands coffres de rangement et une coursive d'accès à l'échelle de bain. La zone avant dispose d'un siège devant la console (bien pour deux enfants, un peu étroit pour deux adultes) et un pont avant convertible en super bain de soleil (2,30 m de long !) avec la rallonge optionnelle. Si le traitement de cette zone reste assez classique, toute la partie arrière (pilotage et passagers) montre en revanche une conception très inventive. L'astucieuse assise de pilotage basculante permet en effet d'adopter, et ceci en un tournemain, trois configurations selon les besoins : navigation (avec cinq places assises), coin repas pour cinq convives, ou solarium pour le farniente dans les criques.
Ajoutez à cela deux autres points forts : d'une part, le kit-rallonge de bain de soleil et la table (hélas un peu petite) sont fournis en standard, d'autre part la coursive d'accès à l'échelle de bain reste libre quelle que soit la configuration installée. Enfin, pas de problème de rangement en rentrant au port : les coffres, nombreux et volumineux, engloutissent sans problème tout le matériel de bord (table, rallonges de bain de soleil et coussins compris). Seule ombre au tableau, le fond de soute arrière reste humide, faute d'un plancher surélevé. Cette conception très aboutie ne serait pas ce qu'elle est sans la qualité de fabrication qui fait le renom du chantier. La partie polyester est d'excellente facture, avec un gel-coat au brillant irréprochable, et le tube en CR/CSM Orca de 1670 décitex est tout aussi soigné, tant pour les collages, impeccables, que pour les accessoires, avec un double liston de protection et de solides mains-courantes en nylon toronné. Le tout est complété par un équipement haut de gamme assez complet, qui inclut l'échelle de bain, des anneaux de grutage, la table amovible et le kit de bain de soleil arrière. Les options sont donc limitées : guindeau électrique (pas indispensable sur un bateau de cette taille), roll-bar inox avec bimini, douche de pont et kit de bain de soleil avant. Au vu de cet excellent bilan statique, on attend que Clubman 22 le confirme en navigation. Voyons de ce pas ce qu'il en est…
Le moteur de notre essai est un Yamaha 150 ch 4-temps. Cette puissance peut sembler modeste au regard des 220 ch de puissance maximale autorisée sur ce modèle, mais c'est celle que conseille Denis Cerda, patron de la société Hyères Espace Plaisance et fin connaisseur des Joker Boat qu'il importe de longue date. La suite de cet essai va lui donner raison, sur un plan d'eau agité par un bon clapot. La carène aux formes pures semble bien taillée pour passer dans les vagues, avec une étrave fine, un V évolutif qui conserve un dièdre de 18° au tableau arrière et deux longues virures de fond. Au poste de pilotage, l'assise à deux positions permet de piloter assis ou debout, avec volant et poignée de gaz à bonne hauteur, mais on déplore son coussin, trop mou, moins confortable que les autres selleries du bord.
À l'arrêt ou au ralenti, le Clubman est parfaitement stable, les boudins étant en contact avec l'eau. Le déjaugeage est rapide (3,7 secondes), avec une phase cabrée à peine marquée et une reprise d'assiette instantanée. Excellent résultat pour un 150 ch, que confirme le chrono d'accélération de 0 à 20 nœuds, inférieur à 5 secondes. On peut également se féliciter de l'excellente vitesse de croisière, avec 21 à 25 nœuds aux régimes de meilleur rendement et un confort parfait pour les passagers. Le Clubman 22 affiche alors une assiette idéale et les flotteurs bien dégagés de l'eau épargnent les coups de raquette dans les vagues. La carène est sensible au trim, tout en restant tolérante sur ce réglage, et l'équilibre dynamique est bon, tant en longitudinal qu'en latéral, mais il faut veiller à la répartition latérale des poids, faute de quoi, la carène en V profond prend un peu de gîte. Dans un clapot assez dur, l'étrave assure un bon amortissement et, en pilotage sportif, le Clubman 22 conserve son bel équilibre en sauts de vagues, avec des reprises de contact bien en ligne. Bonne tenue également en longues courbes rapides, comme en virages serrés. On peut attaquer à 4 500 tr/min et virer dans moins de 20 m sans décrocher, la ventilation de l'hélice n'apparaissant que si l'on serre le virage à l'excès.
En pointe, les 42 nœuds inscrits au GPS sont dignes d'éloges et, en toutes circonstances, le 150 ch délivre un pilotage ludique et performant. Sauf cas particuliers (bateau toujours très chargé par exemple) une puissance supérieure ne se justifie donc pas.



photo Joker Boat Clubman 22


photo Joker Boat Clubman 22


photo Joker Boat Clubman 22


photo Joker Boat Clubman 22





CONCLUSION
Vous l'aurez compris en lisant cet essai, le nouveau Clubman 22 nous a conquis par ses multiples qualités. Son cockpit modulable permet d'embarquer famille et amis avec un excellent confort, en navigation comme au mouillage, et il séduira aussi les pêcheurs et plongeurs. Avec le 150 ch Yamaha, c'est un bateau sûr, performant et vivant à piloter. Bref, un ensemble terriblement convaincant, avec la garantie d'une grande marque. Le seul reproche que l'on pourrait lui faire est d'être trop discret !




6
3
4
5
2