Essai Pirelli (Tecnorib) Pzero 770 EFB

La "Riviera" attitude

Des performances, du style, et un cockpit qui fait la part belle au farniente, voilà les atouts maîtres de ce grand canot à motorisation in-board qui affiche sans détours sa vocation méditerranéenne, sans oublier les touches de luxe indispensables pour briller sur la Riviera.

Texte et photos Jacques Anglès


 80 400 € avec 250 ch (tarif 2016)
 7.7 m
 18
 44 nds avec Mercruiser 320 ch essence

Suzuki-gif-540x145
Orca-logo_rvb

Paru dans le Pneumag n° 78 Septembre/Octobre 2010




Pour les amateurs de sport mécanique, le sigle "P-Zero" évoque les nombreuses victoires des Lancia Delta et Ferrari F40 montées avec ces pneus mythiques, inventés par Pirelli dans les années 80. Rappelons que ce grand équipementier automobile fut aussi l'un des premiers fabricants de canots pneumatiques, notamment avec le Laros, produit à des milliers d'exemplaires jusqu'aux années 90. Depuis 2006, le chantier milanais Tecnorib fait revivre cette marque prestigieuse à travers une gamme de 10 modèles de 4,25 m à 13,79 m. Le 770 EFB s'inscrit dans le milieu de cette gamme, tout en restant transportable, à condition de dégonfler le flotteur. Testé ici en version in-board (EFB), il est également disponible en version hors-bord (FB). Le luxe et le design de ce modèle le distinguent d'emblée du bateau de monsieur Tout-le-monde. Le grand "P" rouge vif qui s'étire sur le flotteur éveille la curiosité des badauds et les détails raffinés révèlent eux aussi la volonté de se démarquer, à l'exemple des ouïes en inox assurant l'aération du moteur, du marchepied de flotteur à sculptures de pneu d'automobile, ou des caillebotis en teck qui garnissent la plage de bain. La surface de cette dernière, tout comme celle du solarium arrière, reflète l'orientation méditerranéenne, le cockpit étant dédié aux sorties à la journée, avec un équipage optimal de quatre à huit personnes. On y aime la facilité de circulation, les nombreuses places assises et le bimini intelligemment conçu qui se rabat pour se ranger sous la banquette arrière, sans aucun démontage. Bravo aussi pour l'espace avant, doté d'une banquette en U, convertible en bain de soleil ou en coin repas avec la table optionnelle. L'absence de WC est en revanche regrettable sur un bateau de cette catégorie, et les rangements sont limités. Côté fabrication, le P-Zero 770 paraît robuste et bien fini. Le flotteur à cinq compartiments, en CR/CSM 1670 décitex, rassure par son fort diamètre et ne laisse voir aucune trace de collage, mais il se contente d’un liston de protection simple, au lieu d’un double liston, de règle sur des unités de cette taille. Le polyester blanc montre un fini impeccable et des détails bien étudiés (socle en relief pour le feu de navigation avant, encoche dans le franc-bord pour l’armature du bimini, etc.). L’équipement, généreux, inclut de nombreuses fournitures souvent proposées en option : guindeau électrique avec chaîne et ancre, douche, réfrigérateur, feux de navigation, corne de brume, gonfleur électrique.

Doté ici de la motorisation maximale autorisée, le 770 EFB offre un poste de pilotage confortable, avec leaning-post, volant inclinable et poignée de gaz sous la main droite. Si la puissance et le couple du V8 Mercruiser procurent un confort de pilotage certain, les performances restent en dessous de nos attentes.

Flatteur en valeur absolue, le chrono maxi de 44 nœuds en vitesse de pointe est juste honorable au regard des 320 ch installés sous le capot. Le pilotage ne déclenche pas non plus de montées d’adrénaline, que ce soit au déjaugeage ou en ligne droite rapide, avec une étrave assez dure dans les vagues et une carène qui semble collée à l’eau, incitant à trimer vigoureusement pour améliorer les sensations. Plus amusant en virages, le 770 EFB prend une forte inclinaison et montre une excellente accroche, avec une propension à la ventilation quand on resserre le rayon.

En résumé, ce canot de luxe séduit davantage par son look, son confort et son équipement que par ses sensations de pilotage, qui devraient être plus vives en version hors-bord, grâce à une répartition des masses plus sur l'arrière..



photo Pirelli (Tecnorib) Pzero 770 EFB


photo Pirelli (Tecnorib) Pzero 770 EFB





Maxi_07012011-0937203
Maxi_07012011-0937202